Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est... triste. | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faso'
    Admine keûpine
    & inspectrice des travaux finis

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3039
Age : 22
Nom : Fasolla
Clan : Stella fait partie du clan du soleil. Seul est un shikaku.
Date d'inscription : 31/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
88/200  (88/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: C'est... triste. | Libre   Mar 4 Nov - 5:18

Tout était marron, beige, les couleurs de l'automne. Les feuilles aux arbres étaient marrons, beiges, jaunes, rouges. Le sable était beige. Lune était beige. Le jeune palomino arqua sa fine encolure et se dressa sur ses postérieurs. Les humains étaient revenus. Plus forts, plus nombreux, plus dangereux. Fichus humains, toujours a vouloir tout dominer, a marcher sur les autres. Pourtant, ils avaient bien vus que c'était vain, non ? Ils avaient été vaincus... Soudain, Lune se figea. Le vent s'amplifia, soufllant désagréablement dans ses oreilles si sensibles, faisant voler les grains de sable, mélés a quelques rares cailloux. Peu être ces bipèdes n'étaient-ils pas les mêmes que la dernière fois ? Autant en avoir le coeur net. Conscient d'être imprudent, Lune partit au galop, rapide et cadencé et sauta par dessus la barrière de bois lisse. Ca non plus, ça n'était pas naturel. Pas d'écorce, pas de branches. Etant donné que la journée n'était pas encore très avancée, les bipèdes devaient être en train de dormir. Quels feignants... Des jolis rayons orangés, témoins qu'un splendide lever de soleil se cachait derièrre ce gros nuage gris, recouvrant tout le ciel, flattait la robe de plus en plus épaisse du jeune. Vraiment, ça faisait très film. Un saut par dessus une barrière ( même si d'habitude, on saute dans l'autre sens ), un rayon de soleil, manquait plus que le ralenti. Quand Lune atterrit, le sable vola encore plus, comme une vague dans un océan pourtant calme. Il se demandait a quoi pouvait bien servir ce rectangle.
- Eh bah, c'est joyeux, cet endroit.
Murmura le fils de Sun Star pour lui même. Un petit hennissement attira son attention. Il y avait des chevaux ici ! Le sang de Lune ne fit qu'un tour. Il se dirigea vers le cri. Il pénétra dans un vaste enclos, couvert. Et là, surprise ! Mal instalés sur le béton inconfortable, même si recouvert de paille, une bonne vingtaine de ses semblables étaient détenus ! Dans le sol de béton gris ( décidément, quelle originalité ces bipèdes... ), étaient incrustés une multitude de petits cailloux ronds, doux au toucher. Plus loin, une sorte de baton géant entierement en herbe séchée tronait. Le toit était entierement vitré par endroit ( là où il n'était pas en tôle grise ) laissait entrer le soleil. Le bruit des sabots de Lune résonnait comme une musique hypnotisante dans ce silence. Intrigué, presque tout les chevaux passèrent la tête par leur trou. Mais Lune continuait. Il passa par une petite entrée, on étaient entreposés licols, selles, filets et couvertures. Dans un coin poussiéreux, plein de toiles d'araignées, des brosses. Des cures-pieds. Brrr. Cela ferait froid dans le dos à n'importe quel cheval sauvage. Lune continua son exploration.

_________________

Stella- Seul - Melvin
Quand tu ne peux plus continuer, courage, c'est que tu es presque arrivé à la moitié du chemin.





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est... triste. | Libre   Mar 4 Nov - 10:57

Sauvage, depuis son escapade nocturne aux alentours du paddock d'herbe et sa rencontre avec les bipèdes vers le rond de sable, essayait de se tenir à l'écart d'eux. Non qu'elle eut peur mais leur proximité la rendait mal à l'aise, comme si elle se trouvait prés d'un serpent sans savoir quand celui-ci frapperait. En y réfléchisssant, c'était un peu ça...
La pouliche, pourtant, se tenait ce jour là cachée dans un fourré, devant l'entré de leur camp. A présent, elle savait qu'ils étaient dangereux. Aussi faux qu'une vipère,aussi mauvais qu'un...qu'un quoi d'ailleurs? y-avait-il quelque chose au monde qui soit plus mauvais qu'un bipède? Non. C'était impossible.
Perdue dans ses pensées, la jeune jument ne remarqua pas de suite le mâle palomino qui pénétrait furtivement chez les hommes. Ce fut le bruit d'un sabot buttant contre une pierre qui la sortit de sa songerie. Ses sens soudain en alerte, elle pointa les oreilles vers l'avant,humant l'air. Il était jeune. Sauvage. Et du Clan du Soleil.
Sauvage retint sa respiration. Que faisait ce palomino dans l'enceinte du territoire des bipèdes? S'offrit alors à elle deux solutions. La première étant sans doute la mauvaise. Soit, elle suivait le mâle, soit, elle restait cachée là à attendre son retour. Si il revenait.
Ce fut la première solution que la femelle choisit. Essayant de ne faire aucun bruit, lle se glissa hors u buisson dans lequel elle s'était dissimulée et,à pas de loup, suivit le cheval couleur soleil.
Il pénétra dans l'écurie, la femelle sur ses talons. L'avait-il entendue? C'était plus que probable vue comme le bruit des sabots résonnait dans l'allée. Sauvage ne préta aucune attention aux chevaux domestiques. Ils étaient tellement pitoyable!
Le maâle pénétra alors dans une petite salle malle éclairée et encombrée. La pouliche le suivit, intriguée.
Toutes sortes de choses y était entrposée. Un frisson parcourue l'échine de Sauvage. Dire que ses congénères portaient à longueur de temps de tels instruments de torture sur leur dos ou leur tête...
Cependant,une question la taraudait. Où le palomino voulait-il en venir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est... triste. | Libre   Mer 19 Nov - 6:18

[Up! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Faso'
    Admine keûpine
    & inspectrice des travaux finis

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3039
Age : 22
Nom : Fasolla
Clan : Stella fait partie du clan du soleil. Seul est un shikaku.
Date d'inscription : 31/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
88/200  (88/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: C'est... triste. | Libre   Sam 22 Nov - 3:58



Découvrez Bryan Adams!


Mais il ne voulait en venir nul part. Seule la curiosité lui faisait faire ce petit manège pour le moins... curieux. Il reniflait chaque brosse, d'une couleur rose bonbon presque écoeurante. Ils avaient de droles de gouts, les deux-pattes. Rose, orange, jaune, bleu... Tout aussi flash. Il tenta de picorer dans le seau plein de grain orangé. De l'orge. Immédiatement, il recracha. Pas parce que c'était mauvais, non, mais plutot parce que c'était... étrange et inatendu. Rien a voir avec l'herbe tendre de ses praires du Clan du Soleil. Puis, il se pencha sur les selles. Elles étaient accrochées au mur par de petits bouts de ferrailles, dans un équilibre précaire. Sa curiosité, loin d'être attisée, en fut ravivée. Imprudent, il donna un petit coup de museau dans le fer rouge, assorti à la couleur étouffante des murs. Rouge brique. Il y eut un vacarme du diable, le morceau de fer tomba, raccroché seulement par des vis au mur, pendouillant lamentablement. Le bruit de ce... truc tapant le mur de pierre avait fait "baaaaaaam", mais ce n'était rien comparé a ce qu'avait fait la selle en dégringolant par terre, les étriers touchant le sol de pierre... Badaboumbaoum... Effrayé, Lune fit un violent écart, et se précipita loin de son crime au grand galop, retentissant sur le sol. Pataclop, pataclop. Son petit frère, Crystal Noir déteignait sur lui. Il n'y avait que ce petit fou de noir pour faire un gaffe pareille ! Il avait surement reveillé tout les bipèdes. Dans sa hate, il ne vit pas une jument, pas bien grande, l'air jeune. Faut dire que Lune était sacrément grand. Un géant, maladroit comme pas deux... Il continua sa course a toute allure, et percuta violement Sauvage. Il tomba, quatre fers en l'air. Il avait affreusement mal a l'épaule droite et le sol était aussi froid que dur. Un ou deux cheveaux domestiques pointèrent le bout de leur nez, les oreilles couchées. C'était quoi ce vacarme ? Il faudrait l'enfermer, celui là ! Etait surement ce qu'ils pensaient en ce moment même.

_________________

Stella- Seul - Melvin
Quand tu ne peux plus continuer, courage, c'est que tu es presque arrivé à la moitié du chemin.





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est... triste. | Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est... triste. | Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille :: RP :: Terres Libres :: Fort-
Sauter vers: