Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 2 Fév - 9:42

Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées.
Demain viendra l’orage, et le soir et la nuit;
Puis l’aube, et ses clartés de vapeurs obstruées;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s’enfuit!

V.Hugo

L’astre Glorieux déclinait, dardant sur la terre ses vives couleurs sanglantes, plongeant les êtres dans l’alerte du feu des soirées, leur annonçant que la nuit n’allait pas tarder, et qu’elle recouvrirait tout, plongeant le Monde dans une pénombre où le Crime devient Roi. Et comme chaque soir, la nuit ferait peser le doute de ne plus voir la clarté du Soleil.
Et de la même façon qu’il colorait tout de ses couleurs vermeilles, il colorait sa robe épurée, la teintant peut-être du sang de ses victimes, de ses proies.
Elle.
Une course folle au milieu d’une terre de feu, un éclair blanc, un pas feutré, un souffle régulier, une poursuite excitante. L’allure d’un fauve en soif de danger. Blancs et noires. Du poil et des rayures. Blanches, grandes, pointues. Des dents, et plus particulièrement, des canines acérées. Bleus pastel, vifs et terrifiants. Les yeux d’une chasseuse, d’une prédatrice, d’une reine. Musculeux, dexter et fin, le corps d’une Déesse. Tout cela réunis en un seul être : Tueuse Amor. Nom étrange pour animal étrange.
Sur cette terre, existait-il quelque chose de plus beau qu’un de ces grands félins au corps de rêve? Le plus intelligent mais aussi le plus cruel des fauves : le tigre blanc.
Combien de fois avait-elle été témoin de ces couchés tout comme de ces levés de Soleil? Combien de fois avait-elle posé ses yeux d’un bleu pâle, presque blanc, sur cette sphère ensanglantée ? Trop de fois, sans doute, elle s’était attardée sur la beauté saisissante de cette éternelle Mort, éternel Adieu que chaque soir il renouvelait. Se jouait-il d’eux? D’eux qui ne pouvaient l’atteindre, qui ne pouvaient le défier, l’interpeller, le posséder…
Tueuse Amor courait, ses bronches commençant à se dégager de l’odeur asphyxiante du souffre qui empuentait les lieux. Devant elle, des flammes jaillissaient, sortant du plus profond des entrailles de la Terre. Elle enchaînait bonds, voltes, écarts, et repartait de plus belle, l’ivresse maladive du danger toujours derrière elle. Tout était maîtrisé, aucun geste n’était du au hasard. Tout était calculé, mais à un centimètre prêt, elle se ferait happer par une main de feu.
Sur sa robe blanche, le sable roux s’accrochait, la maculant d’une crémeuse couleur orangée. Elle freine, rabat ses postérieurs sous elle, et elle s’élève dans les airs, déployant tout le long de son corps au-dessus de cet appât de Mort, elle retombe, légère, repart…


Ses grands yeux jais, habités d’une flamme de Folie la dévorait du regard. Etait-ce bien elle? Cette femelle séductrice et divinement tueuse qui avait été sienne, amis, confidente? Etait-ce bien elle, qui se jouait ainsi de sa vulnérabilité face aux Enfers? Cette détente, ce geste dexter et puissant… Et surtout, cette intuition, ce pincement qui lui déchirait le cœur. C’est elle, Tueuse Amor. C’est toi, toi,… toi. Pourquoi résister à un tel désire, si puissant et passionné? L’entier sombre se détacha du sol, usant de ses ailes invisibles qui fleurissent aux sabots de certains ; il filait droit, les naseaux dilatés, aspirant cette odeur insupportable de souffre. Lui aussi s’amusait à virer, à volter, à sauter et à repartir, effectuant un pas de deux, où à chaque instant, sa complice, Maîtresse et partenaire lui tendait un piège, le voulant à ses pieds. Il n’était plus très loin, et se retint de pousser un hennissement pour héler la femelle. Au lieu de ça, il continua, se postant dans son dos.

Mais déjà, elle se retournait, griffes sorties et canines découvertes. Elle l’avait reconnu, et le doute était nul : seul lui avait cette prestance, cette aura furieuse, cette odeur délicieusement musquée et morbide, ce port fière et cette folie de se frotter à elle. Ils savaient qui ils étaient, et que l’autre savait. Le jeu pouvait commencer. Elle effectua un bond, empoignant l’épaule de l’étalon avec sa puissante patte, entaillant la peau noire de l’animal. Lui chercha derechef la nuque de la tigresse, plongea son nez de velours dans l’abondante fourrure. Et comme ça, ils se débattaient, mordant, griffant, rechignant et grognant. Ils ne formaient plus qu’un ; masse furibonde et dangereuse qui semblai faire abstraction de tout ce qui les entouré. Il n’y avait plus qu’eux.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 16 Fév - 9:23

[en 2nde un jour j'ai eu un commentaire de texte à faire sur ce poème...j'ai eu 18, la prof m'a dit: "c'est la première fois de ma vie que je mets plus de 16"^^]

Tous ces jours passeront ; ils passeront en foule
Sur la face des mers, sur la face des monts,
Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
Comme un hymne confus des morts que nous aimons.
V.Hugo


Sang sur la terre, sang dans la lumière du couchant, qui allongeait les ombres et les parait de rubis sombres. Lumière d'ombre, lumière de feu, l'astre enflammé du soleil déclinait vers l'horizon encore pâle et accueillant et, comme une ultime bravade à la nuit qui s'annonçait, éclairait de ses plus beaux rayons le paysage de cette fin de journée. Au-dessus de lui, les nuages, fins et paresseux oiseaux, croisaient tels des navires dans une mer de sang et d'ombres, infini du ciel de printemps. Ce ciel dans lequel tout un chacun, poulain et adulte, nouveau né et cheval à l'agonie, plongeait un jour son regard en quête d'évasion, en quête d'ailleurs et d'idéal. Poussés par la soif d'absolu et de liberté, poussés par le désir d'un autrefois révolu, le besoin haletant d'un alter ego, par le souhait implicite qu'il se trouve, ailleurs dans le monde, un autre être, une autre âme solitaire qui en même temps levât ses yeux vers le firmament étoilé ou rougeoyant, pour croiser le regard de la lune, des étoiles et des nuées, en pensant qu'au bout du monde, quelqu'un pensait à eux...Le ciel, rêve et évasion, le ciel où filaient les oiseaux, qui goûtaient la joie des airs au-dessus de ces âmes chevillées au sol, clouées à terre comme autant de suppliciées. Les oiseaux, libres...et les rêves, et les anges naviguant au-dessus de tous, entre les nuages d'ombre et de lumière, comme dans une noosphère où tout un chacun un jour trouvait l'inspiration. Le ciel, ce soir là, se teintait de sang comme le liquide vital se diffuse lentement dans l'eau, en volutes éphémères, après qu'un corps supplicié se soit effondré près du liquide nourricier.
Un pas après l'autre, dans le crépuscule sanglant, un pas après l'autre, sans un bruit ni même un son, sans un froufrou de velours, sans un grondement ou le souffle rauque d'une inspiration, il avançait, si parfaitement adaptée à son univers qu'on aurait pu le prendre pour partie intégrante de ce monde. Ses oreilles couronnées de noir remuèrent pour capter les moindres frémissements, tandis que ses yeux d'un vert ambré scrutaient un monde où il avait grandi et appris à se battre, à lutter pour survivre. Dans la jungle de son esprit, jamais ne l'abandonnerait l'idée qu'il devait faire sa route tout seul dans un monde hostile, même bénéficiant de l'amitié et l'estime d'autres êtres, et tandis que son large poitrail se gonflait, tandis qu'il humait les airs rougis d'ombres, il ne comptait que sur lui-même. Car il était le Chasseur, l'être, la Bête, la force primaire et destructrice, et la clarté qui s'allumait dans son regard de jade à cet instant, tandis qu'il glissait vers un lapin trop peu prudent, était bien celle de la soif de sang. La joie de la traque, silencieuse et discrète, son grand corps ondulant au ras du sol, les muscles puissants se gonflant sur ses épaules rayées, et soudain la tension et l'arrêt. Les muscles de ses cuisses qui tremblaient légèrement et puis, se détendaient d'un bloc, comme des ressorts explosifs, et propulsaient son long corps droit devant lui, si promptement qu'il sembla un instant flèche rayée d'ombre. Le lapin n'avait aucune chance, et il ne comprit pas tout de suite son malheur, lorsque les pattes griffues, comme celles d'un Cerbère, se refermèrent sur son échine. Il poussa un cri de détresse, mais le Prédateur n'avait aucune intention de se montrer tendre, et le plaisir de la chasse le possédait du coeur au corps. Le lapin, lancé en l'air par des pattes habiles, retomba sur ses pieds et, ne croyant pas à sa chance, prit son élan malgré sa patte brisée et lacérée. Il courut, droit devant lui, sur les terre où jaillissaient les flammes. Vivrait-il vraiment? Mais une ombre revint sur lui avec un feulement d'excitation, et l'animal s'envola encore, lacéré une fois de plus, propulsé par des griffes immenses, son minuscule cerveau empli de terreur et d'incompréhension. Il aurait pu comprendre, mais il obéissait à l'instinct et la peur mouvait ses membres, alors il fuit de nouveau et ne comprit pas. Il surgissait tel un démon des ombres rouges, lacérant à chaque fois une nouvelle portion de peau, à chaque fois mordillant et goûtant un peu de sang, le lançant et repartant, et revenant à nouveau, insatiable et cruel, image de géhenne. Finalement, le lapin demeura immobile, trop faible pour bouger, et sentit alors des crocs immenses se refermer sur son échine. Un cri, un dernier, et l'animal disparut dans les brumes du crépuscule tandis que le tigre dévorait son repas, son appétit aiguisé par le jeu cruel. Achevant sa collation, l'animal se redressa en léchant ses babines rougies, et prit le temps de se nettoyer soigneusement du sang qui collait ses poils. Puis, il se dressa, debout au milieu des ombres, et révéla toute sa beauté aux yeux d'éventuels témoins.
Un corps long et puissant, découplé, aux épaules solides, aux côtes larges, aux poumons puissants, aux pattes droites et velues, un corps parfaitement équilibré par une musculature massive et ciselée et par une longue queue ondulante, il se drapait dans sa fourrure monochrome comme un roi dans un manteau d'hermine, et ses yeux verts exprimaient toute la satisfaction du chasseur et du tueur, cette expression de paix qui est dans les yeux des chats lorsqu'ils se renversent au soleil, cette lueur impérieuse de celui qui se sait maître et qui l'est. Poignards dans des écrins de velours, ses crocs et ses griffes brillaient tandis qu'il s'étirait voluptueusement, diva et prince, play-boy et roi, chasseur, tueur et séducteur. Un tigre blanc. Le Chasseur.
Snow redressa soudain la tête avec ardeur, ses yeux flamboyants, et gueule entr'ouverte, huma un air qui lui racontait ce qui se déroulait ici. Cris et odeurs de sang, de sueur, les sons d'un combat...le tigre prit son élan et s'élança à toute allure, bondissant par-dessus les flammes sans se soucier de leur chaleur, filant en direction de cette masse énorme, cheval et tigre engagés dans un combat furibond, près de laquelle il stoppa lentement et se redressa d'un air circonspect.
Il s'annonça d'un feulement rauque, ce cri si particulier du tigre, indubitablement masculin. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas rencontré de ses semblables sur ses terres, et c'était la curiosité et l'ardeur plus que l'agressivité qui faisaient briller ses yeux de jade.
Observant la tigresse qui se battait avec un étalon noir plus petit et trapu que Black, Snow se tint droit et altier, prêt au combat comme à la défense, prêt à la discussion ou au jeu, ses yeux verts flamboyant étrangement, sûr de lui et sûr de sa force, de sa beauté, comme tous les félins. Il était le Prince et le Prédateur et ici, il était Roi de son univers.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 20 Fév - 10:56

[T'es super douée! En seconde en plus! C'est rare!<3]

Et la face des eaux, et le front des montagnes,
Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
S'iront rajeunissant; le fleuve des campagnes
Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.


V.Hugo


Dans cet univers, que pouvait bien représenter leur vie? Secondes qu'ils employaient à leurs plaisirs, désirs, passions, pulsions mais également souffrances, douleurs, regrets... Secondes qu'ils achevaient par sentiments, secondes qui les achevait parce que tout simplement, comme tout mortel, arriverait le jour où ils leur faudrait se retourner, regarder en arrière et se dire qu'ils avaient vécu, ou du moins, qu'ils avaient usé de leur TEMPS. Le Temps... Personne n'a jamais assez de temps, il en faudrait toujours un peu plus... Pour voir le Monde, pour connaître, pour apprendre... Et pourtant, malgré tous leurs efforts, le Temps, cruel et incorruptible, le Temps s'échappe, glisse... Il s'écoule sans qu'on y prête vraiment attention, lantement, il glisse entre nos doigts, se meurtrie sous le désir et l'"avoir", il part, et l'on ne lui accorde pas assez de réflexions, jusqu'au jour où... Jusqu'à ce jour, pour beaucoup redouté, où il nous abandonne, ayant trop usé de lui. Et alors, on se retrouve devant la plus grande des vérités, obligé de regarder ce qu'on a fait, pour espérer, pour se dire que ce n'est pas tout à fait fini, pour se dire que tout va continuer, que rien ne va s'arrêter.
Mais pourquoi certains se tuent-ils à courir après le Temps qui, de toute manière, ne cessera jamais de s'écouler, de s'échapper, de se consommer.
Et cet étalon noir, cet étalon Fou, cet Assassin, ce Tueur, lui avait cerné cet incapacité. Il savait, comme beaucoup, que le Temps passait, et que rien n'y pouvait changer, alors il vivait. Il vivait sans doute mal, tuant ceux qui se dressaient face à lui, mais il vivait de ces désirs interdits, secrets... De ces désirs que chacun à, mais que tous refoule, refuse. Aurait-il le droit, le jour venu, de dire qu'il aurait vécu? Son corps en serait le témoin, la preuve. Et pourtant, voilà que déjà, il revenait face au problème.
Etait-il lâche? Lâche de renoncer à essayer de comprendre, de renoncer de parquer ses désirs, était-il lâche de répondre à sa moindre envie? Lâche de tuer pour ne pas mourir? Vivait-il ainsi dans l'espoir de fuir, de s'échapper? Celà samblait improbable, car chaque jour, il défiait la Mort, plus Virulant, plus agressif. Alors que faisait-il? Que lui apportait le meurtre? Tuait-il pour essayer d'atteindre le Temps? Comprenait-il seulement le quart de sa propre vie? De sa risible existence?
Comprenait-il qu'il n'était rien? S'en doutait-il?...

Les dents blanches de l'animal entaillaient les chaires de la tigresse, ouvrant une plaie superficielle d'où s'écoulait néanmoins un fin filet de sang. On aurait pu dire une toile d'araignée, filandreux et un peu élastique, le pourpre teinta rapidement les mâchoires de l'étalon. Et elle, chasseusse jusque dans l'âme, répliqua férocement. Elle planta ses canines, armes de Mort dans l'épaule de l'animal, l'entaillant. Plaisir cruel, mais plaisir partagé. En se battant ainsi, il faisait naître une puissante essance amoureuse, leur union était soldée par le sang, ils souffraient ensemble.
Et comme ça, ils sé déplaçaient, parcourant le vaste endroit cerclé de flammes dans lequel ils s'étaient échoués, il s'étaient retouvés. Tantôt ils n'étaient qu'un, leur corps collés, ne formant qu'une même masse démoniaque, virulante et féroce, prête à tuer, par plaisir et cruauté, et à d'autres moments, ils étaient deux, face à face, reprenant leur souffle, êtres haletants et meurtris par ces coups donnés par amour.

Un bruit rauque, feulement d'un de ces grands prédateurs. Black Hole s'immobilisa, rompant cette danse désordonnée mais passionnée. Sa respiration était bruyante, il avait le souffle court, et un fin ruisseau de sang coulait de ses naseaux. Jais. Il plongea ses yeux noirs dans ceux jades du tigre blanc qui se présentait face à eux. Prince des lieux, aurait-il du s'incliner? Il savait, ou plutôt, il présentait que Tueuse Amor guiderait leur couple, et que lui suiverait. Il détourna la tête, laissant place à la femelle.

Elle s'arrêta également, s'asseyant face à l'inconnu. Ses yeux d'un bleu pâle, presque blanc cherchèrent ceux jades de l'animal. Il avait cette tenue propre à leur espèce, mais en lui coulait cette essence royale. Un vague sourire se dessina sur son visage, et elle laisse échapper, le souffle court, sous les ombres sanglantes du soir:
"Bonsoir..."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mar 22 Fév - 10:47

[maintenant je suis en terminale tu sais. Mais bon, j'ai cartonné en français...mais pas en commentaire de texte! En dissertation.]

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
Sans que rien manque au monde, immense et radieux !


Oh, le temps passait et sa jeunesse fuyait entre ses griffes, mais pourquoi aurait-il craint cela? Pourquoi craindre une mort dont il vivait et se nourrissait, tigre qu'il était? Devant la lutte acharnée de ces deux amis, deux frères de coeur et d'âme, Snow frémit de tous ses membres mais ne bougea pas, ne comprenant que trop bien l'extase des combats...il la partageait avec son compagnon Black, aussi vif et puissant que lui, les crocs en moins, mais la fierté d'un félin. Son meilleur ami aux yeux noirs enflammés de passions diverses, désirs et pulsions...oh, lui, il se contrôlait et se contenait, mais souvent Snow avait vu la rage de vaincre dans ses yeux, ou la clarté vive du cheval qui veut dépenser son surplus d'énergie...et trop souvent la flamme douloureuse d'un amour intense auquel Magie Noire avait cessé de répondre...Oh, Black. Il aimait trop fort, ne connaissant, semblait-il, que l'excès; il se jetait à corps perdu dans les combats et à coeur perdu dans l'amour, sans que nul puisse répondre à ses sentiments. Trop, trop en tout, excessif, l'hypersensibilité de l'étalon noir en avait fait un écorché vif sans cesse incompris ou repoussé; il avait réagi en vivant plus fort encore et sans pudeur, vivant la vie qu'il voulait sans se soucier du quen dira-t-on. Carpe Diem.

Elle vint s'asseoir devant lui, tigresse et donc féminine, féline, tigresse et donc dangereuse et prédatrice comme les femelles de sa race, toute grâce et sensualité, avec la démarche pleine de défi des grands félins et cette incroyable sûreté d'elle-même dans ses yeux d'un bleu de glace. Snow croisa son regard et le soutint. Fac à un animal moins sûr de lui, il aurait cligné des yeux pour assurer son humeur pacifique; mais cette femelle ne semblait pas tendue et soutenir son regard pâle ne devrait pas passer pour un défi. Et si c'était le cas...un peu de provocation ne fait jamais de mal! Un sourire étira les babines de Snow, un sourire de tigre où les crocs n'étaient jamais loin du regard rieur:

"Bonsoir.Je suis Snow, quel est votre nom?"

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Sam 26 Fév - 8:49

L'entier noir répondait à une force déstructrice qui sévissait en lui, sans doute son esprit. Shikaku. Mais comment acceptait de devenirun être aussi répugnant? Répugnant parce qu'il était devenu tueur, parce qu'il fauchait n'importe qui pour n'importe quelle raison. Mais pourquoi? A cause du mépris de son espèce qui l'animait? Et pourtant, il avait essayé... Il avait essayé de vivre 'normalement', de vivre comme la plupart des équidés de ces terres... N'avait-il pas aimé? Oui, et sans doute avait-il trop aimé. Il avait fait de sa compagne une reine, une déesse. Il avait tout fait pour elle, absolument tout. Il avait juste voulu rester lui, garder une part de naturel. Et quelle fut son désarrois quand il s'était aperçu qu'elle ne l'avait aimé que dans l'espoir de le voir changer. Il y a des douleurs dont on ne se remet jamais... Elle avait été son soleil, ses journées comme ses nuits. Et pourtant, rien ne suffisait. Cet étalon noir, devenu Fou; n'avait-il pas que simplement trop souffert de ses semblables? Et cette haine qui naissait en lui quand à eux, n'était-elle pas destinée d'abord à lui? N'essyait-il pas de se toucher, de s'auto-détruire à travers ses crimes? De faire obstacle à lui-même?
Elle était passée devant lui, dans cette démarche fauve et séductrice; démarche qui reflétait ce qu'étaient ces animaux puissants, sûrement descendants de dieux. Elle, Tueuse Amor, celle qui avait accepté de le comprendre, accepté de devenir sa soeur, sa confidente, son amie... Qu'aurait-il fait sans sa compagnie?

Elle leva ses yeux pâles vers le ciel, admirant un bref instant ces ombres sanglantes. La Terre des Flammes possédaient ce soir toutes les magies du Temps, elle avait pour elle ces couleurs vives et ces ombres inquiétantes. Elle avait ce côté de fin, d'arrêt... Et ces flammes... N'étaient-elles pas l'image conffuse de la Mort, des Enfers? Oh... les Enfers. Où s'éloigneraient-ils, tous deux, immaculés mais coupables; où iraient leur corps et leur eprits quand leur TEMPS se sera échappé? N'iraient-ils pas cotoyer les démons, les assassins, les meurtriers; ces autres qui faisaient le mal? Où encore, seraient-ils emprisonnés au sien de cette terre, condamnés à voir mais à ne plus rien ressentir; supplice cruel et rageant?
Elle reposa ses yeux sur lui. Satisfaite de voir qu'il soutenait son regard. Un sourire plus large se dessina sur ses lèvres. Depuis combien de temps avait-elle quêter cette rencontre? Avait-elle attendu ce moment où elle et l'entier noir se tiendrait côte à côte face à l'inconnu, face au Monde?
"Snow. Joli nom! Je m'appelle Tueuse Amor..."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 6 Mar - 10:11

Snow soutenait son regard, une tigresse de belle taille et de belle mine; une femelle à qui il suffisait certainement de paraître pour que les mâles frémissent. Oh, pas d'amour, car c'était là un sentiment qui demandait plus qu'un corps pour s'éveiller, mais d'une sorte de réflexe et d'anticipation. Avec sa démarche sensuelle, qu'il goûtait là, sa voix chaude et nuancée, son regard perçant, c'était un être qui éveillait certainement le désir chez bien d'autres, désir de mort, de combat, de jeu ou juste...désir. Snow soutint cependant le regard de ciel de la dénommée Tueuse Amor, et inclina la tête dans un salut empreint de respect:

"Tueuse Amor. Un nom peu commun..."

Il se redressa et fixa Black Hole, son regard vert jade plein d'étincelles et de vivacité, et fouilla dans ses souvenirs. Il le connaissait, il en était sûr...Puis la lumière se fit jour dans son esprit et le grand tigre demanda au cheval d'un noir d'encre:

"Ne serais-tu pas Black Hole? Odyssée et Shiki m'ont parlé de toi..."


Puis ramena son attention sur Tueuse Amor:

"Joli combat auquel je viens d'assister..."


_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Jeu 17 Mar - 6:37

Séduire était devenu un jeu. Un jeu que, bien souvent, nombre de mâles se prêtaient, dans cet espoir décalé d'user de ses charmes. Pourtant, elle comme les autres ne semblaient se lasser. A chaque rencontre, à chaque individu différent, le jeu mutait, évoluait. Il fallait d'abord décrypter l'autre, s'installer sur la même longueur d'onde et séduire. Où, plus directe: rester soit-même. Et elle, jeune femelle au redoutable nom, elle désirait rester ce que, depuis sa jeunesse, elle était.
"Et j'en remercie mes ancêtres!"
Elle cligna lentement des yeux, de sorte à appuyer ses propos.

A son nom, l'entier noir tressaillit. Oui, c'était lui, Black Hole, celui qui, au court d'une même nuit, avait croisé le poulain smocky, curieux du Monde et de la Vie; et sa mère, élégante jument d'acier, jument qui, son corps le disait, avait vécu. Mais sa jeunesse était un atout: ses coups étaient vifs et précis. Et contre lui, elle se battait pour la Mort, et non pour le jeu.
Le visage fermé, il répondit simplement:
"Oui... Black Hole."

Tueuse Amor détourna la tête l'espace d'un court instant. Elle jeta un étrange regard à Black Hole, regard qui lui pourrait comprendre, regard qui voulait dire Il ne nous est pas hostile, et il semble ouvert...
Elle reposa ses yeux sur Snow.
"Merci, mais je suis quasiment sûre que toi et ton compagnon n'avaient rienà nous envier."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 23 Mar - 10:52

Snow inclina la tête sans répondre à la réplique, sentant dans ses veines s'éveiller une envie étrange; désir de jeu et de séduction, non par amour mais plutôt par instinct, comme pour voir s'il était encore capable d'emballer un coeur et les sens d'un autre; cueillir les fruits d'une jeunesse bien proche. Oh, en son for intérieur il ne reniait pas Game, qui avait été sa compagne des années durant; mais Game était morte ou du moins disparue...que devenait-elle? Elle ne reviendrait pas, il le sentait au plus profond de lui et si Black se morfondait encore dans le souvenir de la passion intense qu'il avait partagée avec Magie Noire, Snow avait repris pied comme font les félins et était prêt à s'amuser, jouer et défier ses congénères.
C'est donc une étincelle de provocation au fond des yeux qu'il répondit malicieusement au compliment de la femelle:

"Certes...lui et moi aimons à combattre; mais l'affrontement est encore plus beau quand les combattants sont gracieux, élégants.€ et bien faits de leur personne"


Il inclina la tête dans sa direction, un air malicieux dansant au fond de son regard de jade. Jouerait-elle? Un jeu tout d'allusions, un pas de deux, pour une aventure ou juste une séduction d'une heure, un jour, un an, une seconde...une plaisanterie d'apparence anodine où se cachait tout le jeu de la vie et de la mort...

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 23 Mar - 13:32

Une aventure... Une heure, un jour, un an, une seconde... Allaient-ils se plaire, se complaire dans ce pas qu'ils allaient faire de deux, dans ce pas qui commencerait dans l'allure dansante d'un jeu pour se teinter d'un fond de passion séducteur?... Et elle, tigresse séductrice mais cruelle, accepterait-elle l'invitation de cet être, aux dangereux appâts de passion?
Oh oui, elle allait se laisser prendre à cet étrange jeu auquel elle prenait un plaisir fou... Et de cette étrange et surprenante danse, que tireraient-ils? Juste un bon moment, une amitié, peut-être; ou bien plus? Un sentiment fragile qui, avec le temps, grandirait pour devenir force démentielle?
En une soirée, que pouvait-il se passer? Le Monde, pour les regarder faire, allait-il ce soir s'arrêter? Leur faire goûter ces quelques secondes d'éternité? Ou bien allait-il continuer son tour infernale, s'effaçant juste quelques heures?

Alors que Snow inclinait la tête, elle se leva, sans signe d'excitation particulier. Elle cligna lentement des yeux; A ton jeux, je jouerai, à ton pas, je m'accorderai, et comme ça jusqu'au matin, et comme ça jusqu'à ce que le jeu termine...
Celà commença par ses membres avant, pour se répendre dans tout le reste de son corps: ses muscles tressaillaient, animés par une soudaine ardeur, comme s'ils sortaient de longues années de paresses...

Conscient ou inconscient, selon les points de vue, Black Hole s'écarta, sur le point de s'effacer; il s'écarta, un dernier regard enflammé en direction de Tueuse Amor. Allait-il quitter cette terre pour réfléchir à son être infâme, allait-il jeter quelques regards envieux au duo?...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Ven 25 Mar - 14:01

Amitié ou amour? La passion et le désir pouvaient évoluer en affection, et le jeu de la séduction devenir complicité ou autres jeux...qui décidait? Quel était l'être qui guidait leurs pas de danse, leur pas de deux, tandis que Black Hole laissait l'éventuel couple à sa tranquillité et que Tueuse Amor observait le tigre blanc avec un clignement d'yeux? Snow se releva à son tour, sans vigueur exagérée, avec dans ses gestes la grâce tranquille des prédateurs, qui savent qu'ils sont au haut de la chaîne alimentaire, et dont l'allure est si tranquille et sûre. Les yeux de jade du tigre clignèrent à leur tour, signe de paix mais aussi une façon d'entériner le jeu qui se tissait, comme une toile, un réseau entre eux deux.
Il sentait maintenant l'envie de bouger pétiller dans tous ses muscles, cette envie de se dépenser et de courir pour courir, de provoquer pour goûter à l'ivresse du combat et danser sur un fil étrange, ce désir d'ardeur et de vitalité. Snow gardait cependant des gestes doux et gracieux, quand il s'approcha de Tueuse Amor avec un air malicieux au fond des yeux...puis s'élança comme une fusée, la contourna en quelques bonds et s'échappa dans la direction opposée à celle de Black Hole, sa queue frôlant par provocation le menton de la tigresse. Il s'arrêta soudain et revint vers elle, décrivant une grande boucle, l'oeil moqueur, provocateur.
Attrape moi si tu peux. Peux tu m'attraper? Peux tu me poursuivre, ou me combattre, ou juste te jouer de moi, que moi aussi je joue?
Jeux de félins où les griffes n'étaient jamais loin du velours des pattes, jeux de tigres où le combat et l'excitation montaient à un paroxysme qui s'apaisait au premier vrai coup porté; poursuivre l'affrontement, la lutte de deux êtres taillés pour la mort eût été par trop dangereux.
Un jeu, une danse...un combat sans griffes ni crocs.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 27 Mar - 13:00

Dans ces instants fragiles mais bénis; ils dépendaient d'une force inconnue, d'un mécanisme étranger qui faisait et défaisait comme bon lui semblait. Qu'allait-il leur arriver? Qu'est-ce qu'on déciderait pour eux deux?
Dans sa façon d'agir, Snow avait cette force monstrueuse, ce droit étrange qu'eux, représentant de l'espèce, avaient. Il était un de ces rares à pouvoir vivre tranquille, sans rien craindre ou presque. Qui ne pouvait les envier?
Ce jeune mâle, mâture et emplis de vigueur, ce tigre blanc aux yeux jades; il avait tout pour lui, et le Monde lui baisait les pieds, s'inclinant devant sa puissance maîtresse.
Et tous deux, que pouvaient-ils craindre, sinon le Temps?
Immobile malgré son envie, la tigresse suivait les mouvements agiles de Snow, de celui qui se proclamait Roi d'une terre qu'il ne connaissait sans doute que trop. Son moindre pas, elle le happait avec son regard presque blanc, avidité et passion d'un jeu qui s'annonçait brûlant; enflammé mais doux. Il s'écarta alors, habile, fin, et toujours gracieux. Un bruit sourd s'échappa de sa gorge quand elle sentit la queue du mâle la frôler, bruit sourd non agressif, bien au contraire.
Où tu poseras tes membres, je poserai les miens, dans cette optique de ne pas te lâcher, pas maintenant, pas encore... Et de cette même façon, je jouerai avec toi, et nous nous joueront de nous à l'aide de l'autre... J'accorderai mon jeu au tien... Je t'attraperai!
Une étincelle malicieuse s'alluma dans ses prunelles, et dans un geste dexter, elle décrivit un bond vers Snow, se rapprochant de l'animal blanc, et s'écartant de l'entier sombre. Black Hole ce soir serait eclipsé, mais ils auraient tout le temps de se retrouver.

Et cette fois-ci, l'étalon Shikaku tourna le dos. Tueuse Amor était meneuse de leur accord ce soir, elle menait leur danse. Il suivait l'ordre. Il partit.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: av   Ven 1 Avr - 13:00

Elle est belle comme une princesse de sang
De celles qui rendent un homme faible et languissant.
J'ai la fièvre dans le sang, cette fille m'échauffe les sangs
Comme un adolescent, je déraille bon sang.
J'ai la fièvre dans le sang, cette histoire je le sens
Ne finira pas sans effusion de sang.

Alain Chamfort - La Fièvre dans le Sang


Viens, dépouille toi de ces réserves inutiles et jouons...ils étaient les tigres, ils étaient les rois. Les griffes à leurs pattes, les crocs dans leurs gueules, leurs corps souples et puissants clamaient leur appartenance au règne des prédateurs, au sommet d'une chaîne alimentaire plus vieille que le monde. Il était roi et comme tel il pouvait courir, s'enfuir, s'envoler où bon lui semblait sans que nul n'ose seulement élever la voix, de peur que le roi drapé de blanc et de noir ne se retourne vers lui, une lueur de fierté ombrageuse au fond des yeux.
Mais ce soir, s'il était roi, la clarté de son regard était autre, plus douce et enfiévrée, l'oeil du chat qui joue, pupille élargies par l'excitation, un autre feu dans les veines. Il était roi et il était prince, il était son serviteur, son mendiant et son maître, comme elle était son jouet et sa maîtresse à la fois. Badinage, marivaudage...combien de mots pour décrire ces danses, mi-jeu mi désir, ces danses où chacun joue un rôle pour le seul plaisir de la séduction? La séduire...L'oeil de Snow, taquin, s'éclaira lorsque la tigresse lui répondit d'un grondement et il feula, un feulement rauque qui fit vibrer ses côtes, un cri sans agressivité, mais l'appel doux d'un amant tendre...et le cri rauque d'un prédateur sûr de sa force.
Tueuse Amor bondit vers lui d'un geste adroit, et Snow s'écarta d'un saut de cabri, vrillant sa puissante colonne vertébrale pour retomber sur ses pattes, fuir un temps devant elle, puis se retourner sans prévenir et lui foncer dessus. Ses griffes frôlaient le sol, presque sorties, ses crocs brillaient sous son nez légèrement plissé, pourtant c'est avec un grondement sourd qu'il passa près de Tueuse Amor, très près, la frôlant si bien que leurs fourrures frémirent toutes deux et que sa queue revint chatouiller la tigresse.
Puis il fit volte face et la toisa, vif et malicieux, avant de revenir vers elle, cette fois avec la mine empressée d'un serviteur, et une lueur de défi au fond des yeux.
Ordonne, princesse. Ordonne moi de t'attraper et je te courserai toute la nuit.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 3 Avr - 11:03

De ce territoire flambant qu'elle connaissait à peine, elle en faisait son coeur. Oui, ces flammes qui sortaient des entrailles de la Terre dans le but de happer un corps étaient semblables à celles de son coeur, qui agissaient dans le but d'attraper un moment de passion, de fièvre et de jeu.
Et de ses pâles prunelles, elle dévisageait le grand mâle, avec toujours plus de passion, toujours plus d'envies. Ce soir, elle ne serait pas la seule à régner sur une étendue de terre, à poser son regard habituellement rusé et cruel sur l'horizon. Elle ne serait pas la seule menace des lieux, ils seraient deux, et au cours de leurs jeux, sans doute ne demeureraient-ils qu'un.
Et encore une fois, elle suivit ses gestes dexters et puissants, avant de jouer son rôle. Elle s'échapperait, et lui, animal qu'on aurait bienvoulu croire Démon au milieu de cet Enfer; lui allait la suivre, pour la rattraper, et les rôles sans doute s'inverseraient.
Elle ferma doucement les yeux, ses paupières immaculées et qu'on devinait douces comme du satin couvrant son regard. Un ronronnement sonore s'emplifia depuis le fin fond de ses entrailles, et ressortit de son corps musculeux en un son clair et désireux. Elle rouvra alors les yeux, et, dans un détente athlétique, elle s'élança tout droit, frôlant le pelage de Snow. Elle filait comme une flèche lancée d'un de ces grands arcs tendus à se rompre. Et son pas se situait entre la caresse du velours de ses pattes, et la profonde plaie de ses griffes luisantes.
Elle courait, le museau légèrement plissé, les moustaches fouettées par le vent. Et sa queue, long ruban bicolore, sa queue se balançait au gré de sa puissante foulée.
Viens, viens je t'attendrai...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mar 5 Avr - 13:26

Drôle de jeu, à mi chemin entre danse sensuelle et galop sauvage, entre la chasse et le jeu! Drôle de pas de deux, entre combat rageur et simulacre, violence et élégance...quels pas, quelles inclinaisons de tête, quels gestes enfin et quels regards pouvaient-ils donc permettre de faire la différence entre ce jeu de séduction, et un véritable affrontement, une course-poursuite? Car Tueuse Amor fuyait devant Snow qui la poursuivait, oreilles pointées en avant et un frémissement fronçant son nez de velours; le vent soufré fouettait ses moustaches, mais il courait encore, puissant, roi en son domaine et son monde, courait dans les songes de son esprit. Il la poursuivait comme il l'eût fait d'une proie mais ce soir, qui était le pantin, et qui était le montreur de marionnettes? Les rôles, comme la nature du jeu, se confondaient, se mélangeaient pour se séparer d'un bloc et se mêler de nouveau, comme leurs pelages et leurs gestes doux. Snow poursuivit la tigresse jusqu'au moment où cette dernière revint vers lui, l'oeil altier, les oreilles droites.
Le grand mâle frémit en la voyant débouler, puis se ramassa et sauta. Sauta sur elle, la fit rouler au sol sous la puissance de son bond amplifié par une colonne vertébrale taillée pour cela. Ses pattes avaient agrippé les épaules de la femelle, mais ce n'était pas là un combat, car les griffes, poignards d'ivoire, demeuraient sertis dans leur écrin de velours blanc, et ses yeux étaient joueurs. Il roula au sol avec elle, souplement, sans chercher à la bloquer ni à la blesser, et s'écarta simplement d'un bond quand le sol vint à leur rencontre, pour repartir autour d'elle.
Sa queue, tournée vers l'extérieur, constituait un balancier appréciable tandis qu'il bondissait par-dessus la queue flottante de la femelle blanche, et remontait vers son épaule d'un pas souple, dansant, léger, plus charmeur que chasseur, plus chasseur que tueur, mais toujours tigre.
Ils se frôlaient et leurs corps, comme des rubans s'emmêlant pour mieux se séparer, ondulaient avec la souplesse innée de leur race. Un observateur extérieur aurait vite senti la danse et la sensualité de leurs gestes amples, mais il lui aurait été bien impossible d'ignorer la nature de ces êtres. Des tueurs...Des tigres, deux tigres, et si leurs gestes se le disputaient en élégance, ils demeuraient simulacres des gestes de la chasse. Snow revint vers Tueuse Amor et laissa sa joue effleurer le flanc de la tigresse, provoquant. Il se tenait face à elle, et d'un coup il s'enfuit, lui abandonnant la dominance et la direction du jeu.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Ven 15 Avr - 9:39

Sous leurs puissantes pattes de chasseur, se trouvait un territoire tout entier qui ne demandait qu'à être possédé. Et de leur jeux fave, naissait cette pocession. Oui, en courant et en s'ébattant d'une telle façon, il marquait leur dominance, d'une certaine façon. Qui, qui aurait été assez fou pour se risquer à fouler le sol rouge alors qu'en son sein, deux des plus grands tueurs se mouvaient; à la fois danseurs et guerriers.
Tueuse Amors, plus les secondes passaient, se révélait plus séductrice que jamais. Elle avançait, souple et sensuelle vers ce mâle au blanc pelage, faisant onduler ses omoplates sous sa fourrure de satin. Elle jouait à ces jeux interdits, elle jouait, mi-sorcière, mi-fée. Mais déjà, alors qu'elle semblait fuir, Snow lui bondissait dessus, la faisant rouer au sol, mais toujours avec cette déconcertante souplesse. Ô oui, ils étaient sans doute enviés, rien que grâce à leur nature! Elle se laissait faire, sans riposter, se contentant de lancer un regard charmeur, malicieux et quelque peu enjôleur au tigre.
A peine relevée, déjà, il s'avançait; provocant et attirant. Frôlement de sa part, feulement de celle de la femelle, nullement agressif, mais désireux et joueur. Et comme un oiseau s'envole, il s'élança, lui laissant les rênes du jeu. Elle ne se le fit pas dire deux fois, elle effectua un bond dans sa direction, et le doubla, un sourire aux lèvres. Là, elle s'arrêta, et revint, encore une fois vers lui, dans une démarche follement féminine. Cependant, elle ne s'arrêta pas face à lui. Elle lui effleura le nez, puis la joue, puis l'épaule, le flanc et la croupe, et là, elle s'élança, en un rugissement chaleureux, au sens opposé de ce dernier.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 24 Avr - 7:33

Qui aurait troublé leur intimité? Leurs pattes foulaient un sol où ils étaient maîtres. Avec la fierté des félins, ils imposaient leurs lois à force de crocs et de griffes, sans craindre ni Dieu ni roi, sans les contraintes de la vie en société telle que la connaissent les animaux de meute. Oui, ils vivaient seuls, et c'était peut-être ce qui leur conférait ce charme étrange, cette simple satisfaction d'eux même que seuls savent exprimer les félins, et qui leur attirait tantôt admiration et amour, tantôt une étrange haine. Parmi ceux qui taxaient les félins d'égoïsme et de fierté, il s'en trouvait qui le faisaient avec une sorte d'adulation au fond des yeux, et d'autres d'un air méprisant...quels animaux étaient-ils donc pour faire couler tant d'encre? Libres, solitaires, comme un défi à la vie en meute des animaux sociaux.
Muscles ondulants, gestes souples et fourrure épaisse, elle était toute en courbes et arabesques devant le grand tigre, qui frémit de nouveau, heureux de cet étrange jeu entre séduction et combat. Ce regard de félin! Sublimées par la clarté des iris, les pupilles noires et verticales de la tigresse provoquaient Snow à une lutte dont il ne sortirait pas vainqueur. Mais certainement pas vaincu...le grand tigre jeta un regard vif, furtif et charmeur, à la femelle, un regard enjôleur quoique départi de la grâce toute féminine de Tueuse Amor.
Elle le contournait, le frôlait et lui aussi, il frémissait et émettait un étrange ronronnement, un feulement bas de gorge, sans agressivité, mais comme une façon d'exprimer cette tension qui montait et que tous deux ressentaient, délicieuse énergie comme crépitant entre eux. Le mâle la regarda le doubler, puis revenir vers lui, soyeuse et souple, ce sourire de fauve, si particulier, aux lèvres, et le frôler, le frôler de tout son corps, à peine, mais assez pour que les deux sentent le contact avec force, pleins d'énergie qu'ils étaient. Snow feula à nouveau, plus doucement, tandis qu'elle fuyait contre son flanc, et pivota avec ardeur pour se lancer à sa poursuite, délicat et puissant à la fois. Ses épaules puissantes le portèrent en avant tandis que, sans interrompre sa course, il bondissait au-dessus de la femelle et la doublait, tournoyant autour d'elle, pour ensuite revenir droit vers elle, face à elle. Elle était féminine et ondulante, mais lui irradiait une autre force, une puissance plus masculine et rude, face à la douceur meurtrière de la tigresse. Sans s'arrêter, dans le même sens qu'elle, il posa une patte avant sur son dos, tout comme son menton, l'espace d'une ou deux foulées, son dos élastique, puis se laissa retomber et bondit en la doublant, tournant autour d'elle, provocateur et provoqué, la mettant au défi de l'attraper, désireux de l'attraper elle.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Lun 25 Avr - 6:15

Tout, chez ces grands fauves, étaient armes. Leur corps graciles et musculeux se maquillaient de mort et de séduction. Armes farouches qui demeuraient à la moindre seconde prêtes à être utilisées. Ils voguaient entre deux eaux, deux sphères, sans pour autant en quitter une totalement: leurs combats étaient toujours teintés d'une couleur morbide, de même que leurs jeux s'inspiraient de combats, et usaient des mêmes armes que celles qui donnent la mort. La caresse ne demeurait jamais trop loin du coup de griffes, mais, pourtant, ils parvenaient, et avec une déconcertante facilité, à canaliser leur force, à contrôler la vitesse comme la puissance de l'attaque, pour qu'elle se mute en un frôlement volatile et frissonnant. De même que leur queues devenaient long ruban soyeux, et venaient chatouiller l'autre; le provocant de manière subtile et quelque peu ambiguë.
Et quelque part, la parfaite maîtrise qu'ils avaient d'eux, de leur corps comme de leurs coups, les rendait rois. Cette connaissance leur permettait de dominer, et d'agir, sans jamais se tromper, leur offrant la possibilité de ne jamais être trop loin des limites. Eux pouvaient jouer avec le feu.
Et au milieu de ces ardentes flammes, les frôlements parlaient, et les regards avouaient. Elle se jouait de son corps, le distordant par moment, avant de le laisser onduler, doux, soyeux mais farouche sous les yeux émeraudes de Snow. Elle avançait, le frôlant, provocante et insolente; multipliant longues caresses prononcées mais en même tamps légères. Et partait, lui donnant la chasse, s'éclipsant de ses côtés pour demeurer quelques brefs instants en avant, avant qu'il ne la dépasse, débordant de cette énergie inusable, jouant également de son corps, ce corps mâle et puissant; mêlant aussi quelques jeux, invitations et défis par le regard. Et il la rattrappait, la doublant, la tenant, avant de partir, la laissant; mais avec cette assurance qu'elle ne serait jamais bien loin, une seconde dans son dos, et l'autre face à lui; un éclair malicieux dans le regard. Rapide pause, deux battements de coeur tout au plus, et ils repartaient, déployant puissance et grâce dans un jeu qu'ils faisaient séduction et combat. Et ils allaient, imposant leur présence, mais se moquant avec une horrifiante indifférence des flammes qui dardaient néanmoins des regards endiablés sur eux; sur leur corps de satin. Quelques secondes, Snow eu possession du corps de la femelle, avant de s'en écarter, provocateur devant ses yeux clairs. Un feulement, doux feulement tendre et pourtant rauque, avant de s'élancer, pattes en avant mais pattes de velours, vers le cou du mâle. Et là, elle l'entraîna avec elle au sol, roulant sur deux mètres; demeurant alors quelques instants au sol, presque calmes; sa tête appuyée contre la gorge du tigre. Elle se releva, laissant sa queue caresser le menton de son partenaire, et s'écarta, deux voir trois foulées; avant de s'asseoir, face à lui, plus provocatrice et sensuelle encore.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Ven 6 Mai - 12:05

Elle était belle, déesse, danseuse ondulante, prédatrice, tueuse! Le sang battait aux tempes de Snow qui la poursuivait comme la proie coursant le chasseur...ce soir, elle était sa drogue et sa friandise, sa proie et sa chasseresse. Elle, son corps ondulant, ses courbes affolantes, son regard! Snow la suivait comme le papillon poursuit la lumière, désireux de la toucher, même s'il devait y brûler ses ailes. Ô, beauté, belle tigresse! Il aurait pu crier, hurler au monde entier la splendeur de cette dame aux membres velus, aux yeux enjôleurs et au corps affolant, mais il se contentait de la poursuivre et d'être poursuivi, jouant. Jusqu'à ce qu'elle se jette sur lui, roule au sol, demeure tête appuyée contre sa gorge. Snow sentait son odeur, son entêtant parfum de femelle, son grand coeur battre entre ses côtes, et la douceur de cette fourrure belle, blanche, si souple! Il ronronna doucement, faisant vibrer son larynx, mais déjà elle se relevait, s'enfuyait et s'asseyait face à lui.
Il la suivit d'un pas souple. La course était-elle finie? Assurément pas, mais peu à peu la sensualité remplaçait le jeu dans leurs gestes, et Snow, d'un pas ondulant, s'approcha d'elle, si près qu'il aurait pu poser son nez contre le sien mais non. Il laissa sa joue courir contre la sienne, si douce, comme s'enroulant autour d'elle, un instant, caresse plus appuyée, et puis recula, comme à regret, se tenant droit devant elle, l'incitant. Viens, viens danser, allez...je ne sais toujours pas à quoi mènera cette nuit. Mais tu es belle, et tu m'émeus par ta simple existence.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Lun 9 Mai - 6:11

Et demain, quand le Soleil se lèverait, que verrait-il? Seraient-ils encore là, prédateurs jusqu'aux premiers rayons, amants d'une nuit peut-être? Ou n'y aurait-il que du vide? Qu'une terre abandonnée, sans preuve de vie...
Mais pour l'heure, ils étaient là, bien là. Elle le regardait, le dévorait des yeux, dévorant ses courbes sincères et puissantes, ses pas souples, ses muscles saillants, sa fourrure blanche... Ô, depuis combien de temps n'avait-elle croisé si bonne compagnie? Elle le voulait, elle voulait le sentir à ses côtés, sa fourrure contre la sienne, son regard émeraude plongé dans le sien, le souffle se heurtant sur son visage... Elle voulait cette bête féroce, cet animal si... Si tout? Ce soir, elle ne voulait pas voir leur jeu s'arrêter, elle ne voulait pas finir cette nuit seule.
Il était juste là, sa joue appuyée contre la sienne. Et doucement, elle ferma les yeux, plongée dans un rêve. Elle venait d'arriver, et déjà, elle se trouvait submerger par cet être, ce mâle aux pouvoirs destructeurs. Les battements de son coeur, accélèraient-ils à cause de leur course, ou pour une tout autre raison?
Où les mènerait leur jeu? Elle n'en savait rien, pas encore... Il recula, et la fixa. Et elle savait, elle savait qu'il arriverait à voir sans grand mal ses envies et désirs, elle savait, et ne s'en cachait pas. Elle se leva, posant ses pattes avant loin, s'étirant presque, saluant Snow, statue de marbre. Le saluant et le rendant maître d'elle. Elle s'offrait... Elle se releva alors complétement, un sourire malicieux. Et elle fit un bon, léger, frôlant les flancs du mâle, de façon franche.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 11 Mai - 8:52

Seraient-ils là? Ils étaient comme deux fantômes, qui s'enfuient au petit jour...Snow ronronnait, un murmure bas de gorge, tendre et doux, tandis que la femelle ondulait devant lui. Oh, les léopardes avec lesquelles il avait parlé récemment, et puis Game, sa compagne d'autrefois, étaient certes belles, mais nulle créature ne se déplaçait avec plus d'élégance, de splendeur, qu'une tigresse. Danseuse, comme l'eau courante qui se déplace en ondulant...Snow était émerveillé de la beauté de cette prédatrice à la démarche si féminine. Le grand tigre émit un feulement sourd, rauque, quand elle frôla son flanc, le toucha plutôt, car c'était là un contact bien franc. Les chevaux prenaient leur temps, timides créatures, mais les tigres, animaux solitaires et non rompus aux politesses, prenaient ce qu'ils voulaient, quand ils le voulaient. Et ce soir, c'était avec elle qu'il voulait être; et il ferait en sorte de le lui faire comprendre sans fard, si avec tendresse.
Snow se retourna tandis qu'elle le frôlait, et laissa son museau courir dans la fourrure ondoyante de son dos, s'enivrer de son odeur si entêtante, plus puissante que mille parfums, mille sucs de fleurs. Le grand tigre la laissa fuir et bondit à sa suite, comme pour lui couper la route, et la longer alors en frôlant ses épaules, franchement, puis la contourner et revenir devant elle.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 29 Mai - 9:53

Des rencontres, elle en avait fait des dizaines, jouant l'espace de quelques instants avec cet inconnu qui venait à elle, ce mâle trop sûr de lui qui voulait la faire sienne. Elle avait joué, avec le feu; mais surtout, elle s'était jouée... De lui; de ce tigre trop ignorant pour voir qu'elle mentait... Et ce jeu s'était muté en combat, les douces caresses étaient devenues violents coups. Et de cette rencontre, un nouveau cadavre naissait sur la route qu'elle traçait.
Pourtant, en compagnie de Snow, tout semblait différent. Elle était dans le jeu, certes, mais cet échange amical se mutait vers la séduction plutôt que vers le combat, et elle dévoilait à présent l'envie qu'elle avait de partager un bon moment. Elle ne se cachait pas, lui non plus: ils étaient fait de cette façon. Cependant, leurs pas concervaient la délicatesse de l'amour, ils ne devenaient point grossier. Ils allaient, jumeaux dans leur déplacement souverains, jumeaux de coeurs aussi. Et ce mâle à l'épaisse toison blanche, ce mâle avait une toute autre puissance, une autre essence que les autres. Elle baissait la garde, elle abandonnait toute forme de rebellion, pour dire: Faisons de cet instant le nôtre; viens, je t'appartiens!
Et effectivement, il venait, frôlant ses épaules musclées, et elle; ravie de laisser échapper un ronronnement passionné, continuait, lente et reine face à lui; laissant son regard bleu transpercer le vert émeraude de Snow. Il était déconcertant de voir à quel point ils arriveaient à se comprendre sans même user de mots. Elle s'arrêta avant de s'asseoir, son museau presque coller à celui de son partenaire, et la, elle lécha affectueusement le large poitrail blanc de ce dernier, avant de repartir, laissant sa queue frôler les flancs de l'animal.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Dim 12 Juin - 7:49

Ce qui avait été un jeu prenait soudain une tout autre profondeur; ils s'étaient approchés l'un de l'autre avec l'ardeur de deux êtres solitaires heureux de rencontrer un autre membre de leur espèce, mais le jeu devenait peu à peu séduction. Oh, Snow avait souvent été mené par le bout du nez par certaines femelles, lorsqu'il était plus jeune, plus impétueux et moins expérimenté, mais là, il conservait une part de lucidité; Tueuse Amor semblait sincère, il n'avait pas de raison de se méfier pour l'heure, alors, il acceptait le jeu.
D'ailleurs, ce jeu de séduction naviguait encore entre sincérité et mensonges, chacun acceptant de jouer un rôle. Peu à peu les échos de tromperie s'estompaient, et le jeu se faisait plus sincère. Non, Snow ne voulait pas combattre, finalement pas; éventuellement courir et jouer, mais les gestes étaient plus sensuels que belliqueux. Le grand tigre la frôlait, et elle lui rendait la pareille en ronronnant, délicieusement lente et reine. Une nuit, une lune, un an, mais ce moment là était un moment de plaisir avant tout. Snow émit un grondement bas en voûtant le dos, comme le chat qui se pâme sous la caresse d'une main humaine, ondulant, et ils jouèrent encore quelque temps avant que la tigresse ne s'asseye.
Là, elle prit le temps de passer, délicate et provocante, sa langue sur le poitrail large de Snow, puis le doubla par le côté en frôlant ses flancs. Snow, l'oeil malin, la poursuivit d'un long trot oblique, puis frôla son épaule de son museau en passant, avant de lui couper la route et de la gratifier d'un affectueux coup de langue sur la joue et le cou. Posant une seconde une patte sur son dos, il s'échappa d'un bond, dansant.
Allez, viens, je veux bien être à toi ce soir; rien qu'à toi, jouet et chevalier servant; maître et esclave à la fois.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Ven 24 Juin - 12:11

Elle passait et repassait son regard livide sur le corps de Snow, sans jamais se lasser. Tueuse Amor, au fil du temps, avait appris les passions de la séduction, les gestes mêlés et engageants, les regards provocants et légérement mélancoliques. Oh, mélancolie d'une vie baignée par le meurtre et la séduction. Oui, elle y avait pris du plaisir à rompre les gorges de ses dents tranchantes, à goûter le sang plombeux de maintes proies; mais également à voir un adversaire se plier, se coucher pour une dernière fois. Et de tout ses jeux de séductions, en avaient résulté des combats, menant parfois à la Mort, parfois jutse à des blessures, qui guérissaient toujours. Pourtant, le souvenir de quelques aurevoirs langoureux demeuraient en elle. Souvenirs lointains aujourd'hui. Et ici, alors que les mensonges s'estompaient, laisssant une vérité nue apparaître, elle se plaisait à déffiler sous les yeux émeraudes du mâle, de sentir l'ardeur de son regard posé sur son corps. Son corps, qui, justement, était transpercé par une onde de chaleur, un souffle brûlant qui la faisait frémir. Plus que la séduction, elle semblait vouloir aimer, peut-être rien qu'une nuit, mais aimer tout de même.
Il la suivit, au trot, posant son large museau sur son épaule solide, passant sa langue rugeuse sur sa fourrure immaculée. Il partit, la précédant, poursuivant cet exquis pas, cette démarche féline et fauve. Elle gronda de plaisir, la gueule légérement ouverte, découvrant la pointe tranchante de ses armes de mort. Et elle s'élança à sa suite, restant au botte-à-botte l'espace de deux foulées, avant de bondir au-dessus de lui, laissant ses puissantes pattes velues toucher son dos. Et elle s'éloigna, lente et reine, lui lançant un regard tendre et passionné.
Oublions le Monde et restons, ce soir, restons l'un contre l'autre, pour nous perdre et vivre, vivre de cet oxygène qui n'appartient qu'à nous.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 6 Juil - 15:26

Tant de tendresse et de passion, dans un seul regard! Snow frémissait de tous ses membres, sa queue battant nerveusement au ras du sol, comme le fauve qui s'apprête au combat, le regard vif. Non pas qu'il pensât se battre, pas ce soir...mais c'était une autre ivresse qui le saisissait, et à laquelle il s'abandonnait. Game, son amour d'autrefois, son amour platonique, s'était estompée dans son esprit, belle panthère dont toute la grâce semblait passée dans le corps et les ondulations de la femelle sous ses yeux. Les tigres, comme tous les félins, n'étaient pas des animaux fidèles d'ordinaire. Ils s'aimaient, se séparaient et les femelles élevaient seules d'éventuels petits, à l'inverse des léopards, sociaux. Et ce soir, une délicieuse onde de chaleur parcourait le corps de ce mâle qui, comme son ami Black, était en pleine fleur de l'âge, ce temps où l'on n'est plus innocent et naïf, pas encore blasé, et où la vie se croque à pleines dents.
Le fauve émit un grondement bas de gorge, empreint de désir. Aventure d'un soir? Pourquoi pas? L'idée n'était pas pour lui déplaire, à l'inverse des chevaux trop attachés à la possession d'autrui...les tigres, plus libre que tous les félins, jouaient et aimaient pour un jour, une nuit. Le grand mâle suivit sa nymphe d'une soirée d'un pas souple, ondulant, le pas du chasseur, le défi au fond des yeux. Viens, viens jouer...chez les fauves, les griffes n'étaient jamais loin du coeur et du désir.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   Mer 27 Juil - 12:36

Elle n'était jamais restée, jamais très longtemps. Juste un passage, juste un souffle chaud, des frôlements, des caresses, des désirs et des pulsions. Pas de vie partagée, sauf avec Black Hole bien sûr. Mais pour ce qui était de ses relations amoureuses, elle n'était jamais restée. Elle aimait se sentir libre, indépendante. Et elle savait qu'aucun des mâles qu'elle croiserait ne parviendrait à l'obliger: les années partagées avec Black Hole l'avaient rendue forte et agile. Mais ce soir, elle était loin de ce Démon vêtu de Nuit, loin de leurs combats acharnés où le sang avait souvent coulé à flot, loin de tout, sauf de lui. Avait-elle déjà ressenti un désir aussi puissant? Une envie aussi mordante? C'était déjà une addiction. Elle ignorait depuis combien de temps ils étaient là, mais ce dont elle était sûre, c'était qu'elle avait besoin du contact bouillant de leurs corps, de leur regards croisés, de leur grondements, de leur caresses et de leur frôlements... Ce soir en tout cas. Elle le regardait, tout en tournant autour de lui, venant glisser le large sommet de son crâne sous son menton velu, le percutant avec légèreté, léchant son poitrail avec malice et désinvolture... Tout ce qu'elle faisait était invitation au désir, était invitation à céder, elle voulait lui appartenir. Un besoin, une drogue... La tension était palpable, mais tellement chaude et délicieuse! Tueuse Amor lui lançait des regards tendres et fiévreux, provocante et arrogante, comme un défi, viens, viens et essaye de me faire tienne!... Mais même avec cette lueur de défi, son regard envers Snow concervait une tendresse farouche mais bien présente, et elle demeurait ainsi, volant des baisers, chatouillants le mâle, se collant à sa fourrure avant de s'en détacher pour faire mine de s'enfuir; puis revenir, ronronnante, et sensuelle, toujours, se coller, intense étreinte qui faisait acroître le désir en elle, désir qui pulsait déjà au même rythme que les battements effrénés de son coeur.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nuit, et le Crime devient Roi [PV-Liberty]
» Braise de nuit devient cendre du matin.
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Jamaica struggles to fight crime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille-
Sauter vers: