Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The horse book : Mon livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: The horse book : Mon livre    Lun 11 Avr - 7:57

Voila mon livre, commencer depuis peu, car l'autre est un peu abandonner. Il est court pour l'instant, mais je le continuerai vite.

Prologue :
Introduction

Si je commence ce journal par « Il était une fois », ce ne serais plus un journal.
Alors, je commence par me présenter, moi.
Je m’appelle Claire Bonh et j’ai douze ans.
Dans ma famille, tout le monde est bon a l’école, dans un sport et aime les animaux. Ma mère est vétérinaire, mon père a ouvert un refuge pour animaux chez nous. Alors, je vis sept jours sur sept avec des animaux. En même temps, sa ne me dérange pas plus que ça, au contraire ! J’adore m’en occuper, surtout les chats et les petits lapins. Chaque jour, je me réveille, entourée de mon petit chaton persan, Rêveur, et de mon hamster tacheté, Câlin. Ce sont mes petits chouchous.
Chaque jour, nous recevons un nouvel animal, que ce soit un chien, un lapin ou même un taureau (Très rare…). Et chacun de leur maître reparte content, content de voir leur animal guérit, mais aussi d’avoir un aussi bon vétérinaire. Bref, l’ambiance a la maison n’est jamais la même.
Je suis la seule enfant de la famille, sachant que ma grande sœur n’est plus chez nous, et qu’elle est majeure, vu qu’elle a dix neuf ans.
Nous habitons dans une villa en bord de mer, a Montpellier.
J’ai flashé sur ce journal. C’est vrai, quoi ! Comment résister à ce mignon chaton qui donne la patte a un cheval, qui lui tant aussi la sienne ? Trop mimi ! Ma mère a aussi craqué et voilà.
Normalement, j’aurais du le consacrer à moi et mes amies, mais tout a changé à cause d’une de mes amies, Sarah, qui a emmener sa magnifique Connemara bai chez nous parce qu’elle partait en vacances et qu’elle ne pouvait pas la garder. Elle se nommait Tango.
Quand elle l’a sortit de son van, Tango avait la tête haute, la queue en panache, les crins tressés et brillait de milles feux. Le licol qui la tenait est en cuir et la longe fait avec des crins (De qui ?) tressés.
Sarah était habillée d’une veste en lin blanche, d’un jodhpurs noir et de bottes noires, apparemment cirées le matin même.
Quand j’ai ouvert la porte, elle avait le sourire aux lèvres et annonça :
-Je vais partir à Londres, pour un concours de Cross avec un autre cheval, mais Tango ne peux pas rester seule… Je compte sur vous ! Fini t’elle en faisant un clin d’œil.
J’ai hoché la tête, et Sarah m’a glisser la longe dans ma main.
Avant de remonter dans sa voiture elle m’a fait un signe de la main et a désigné ma mère. Je lui ai dit, mot par mot, ce que m’avait dit Sarah quelques minutes avant.
Nous avons accueilli Tango deux semaines, où je me suis régaler à la monter et a l’entraîner. Malheureusement, je n’ai pus le faire que deux fois, car mes parents avaient peur que je tombe. Et c’est arrivé au moins trois fois a chaque entraînement. Que ce soit en galopant, en sautant, ou même seulement au trot assis.
Durant deux semaine, je changeais la paille de son box, je la nourrissais et la regardais quand elle s’entraîne avec mes parents. Ils la maintenaient toujours en forme. Je m’émerveillais quand elle sautait gracieusement, où quand elle faisait des pas de dressage. Elle semblait voler…
Moi, je m’occuper d’une petite brebis malade, pendant une semaine. Quand j’allais voir Tango, j’oubliais toujours la brebis. Mais a chaque fois, mes parents me rappelaient à m’ordre :
-Va voir la brebis !
Quand elle est partie, ma mère m’a demandé de monter Tango. Mon rêve…
Malheureusement, à peine au pas, elle voulu aller au galop. Elle y alla. Vu que je n’y étais pas habituer, je suis tombé. Mais je suis remonté aussitôt. Et quand j’arrivais à ne plus tomber au galop, je tombais au trot assis, ou en saut d’obstacle.
Un coup de téléphone de la part de Sarah m’avertit qu’elle avait gagner, et qu’elle reviendrait chercher Tango bientôt.
Quand Sarah est revenue rechercher Tango, j’ai sentit une larme couler sur ma joue. Son van deux place accueillait déjà la jument grâce à qui elle a gagner le premier prix. Je l’observais. C’était un pur-sang anglaise grise pommelée. Elle s’appelait Griotte, et semblait joyeuse. Elle avait un prix accrocher à sa couverture. Sarah, quand elle m’a vue pleurer, m’a consolé en disant :
-Je suis sûr que tu va manquer à Tango. Tient, j’ai un cadeau pour te remercier.
Elle est rentré dans son van et a cherché un petit veau, attacher avec un licol, et dit :
-C’est Uranus. Il est à toi.
En voyant Uranus, mes larmes ont redoublées de volume. J’étais émue. Il était si mignon, avec ces petits yeux ronds.
Quand le van est partit, j’étais sûre d’avoir entendu Tango hennir. Peut être de tristesse, parce qu’elle part loin de moi. Ou de joie, parce qu’elle revoyait Griotte. Je restais dans le jardin, la longe d’Uranus a la main.
J’ai sécher mes larmes, et j’ai installer Uranus. Ma mère, surprise par ce cadeau, disons de grande taille, m’a demander de tout lui raconter. Je l’ai fait. Alors, elle a rappeler Sarah pour lui dire un énorme merci, car elle avait toujours rêvée d’avoir un veau… Et son vœu c’est exaucé. Le mien, maintenant, c’est de revoir Tango.
C’est elle qui a tout changé.
Tango a tout changé.
Je l’aimerais toujours, même si elle est loin de moi. Et aucun cheval ne peut l’égaler.
J’ai alors décider de consacrer ce journal aux chevaux. Et quand ma mère a vu que je savais galoper sans tomber, elle m’a inscrite à des cours d’équitation, dans le centre hippique des Pins, un domaine réputé pour ces cavaliers débutant devenu des champions et je vais écrire mes cours dans ce journal. Sans la moindre expérience de l’écriture. En découvrant petit a petit les secrets des chevaux, de leur monde, et en les aimants plus a chaque seconde passer avec eux. Et en sentant que je suis prête a courir tous les risques possibles. Je suis si impatiente de monter à cheval !!!…
Pour l’instant, j’ai Uranus.
Il a un enclos super grand, avec une porte qui relit ma chambre a son paddock. Je m’en occupe chaque jour, et il semble me prendre pour sa sœur. C’est tellement émouvant de le voir boire son lait, de le voir courir, de le voir si heureux… L’hiver, il restera dans la grange aménagée pour quand il pleut. Mais ça n’a pas l’air de le déranger plus que ça, d’être mouillé. On dirait même que Câlin et Rêveur sont jaloux de lui !
Sarah m’appelle régulièrement, pour me donner des nouvelles de Tango. Il y a quelques jours, elle m’a dit qu’en parlant de moi, Tango a hennit à chaque fois qu’elle entendait mon nom. Et Sarah me l’a même passer au téléphone…
Je m’occupe beaucoup mieux des animaux. On reçoit à chaque fois, deux ou trois euros supplémentaire que nous n’avons pas demander. Mais depuis Sarah, plus aucun cheval ne vient…
Je dois dire que les animaux sont plus importants a mes yeux que les êtres humains. Je passais tellement de temps avec Uranus que je ne revois plus mes amies. Du coup, elles croient que je les ai oublier, mais ce n’est pas vrai. Seule Sarah ose encore m’appelé. Mais c’est bien la seule. Alors, je pense que je devrais aller voir Julia et Ophély. Ou envoyer un mail a Albane, ou une lettre a Elodie. Ou appeler Pauline. Ou, encore, faire une ballade avec Audrey.
Alors je suis prête a reprendre contact avec mes amies, a m’en faire des nouvelles.
J’écris cette introduction, plus longue que je le pensais, avec de l’encre turquoise, sans savoir combien de temps ce journal va durer (Un an, deux, trois ? Ou peut être même dix…), mais avec la certitude que je vais le relire cent fois… Au minimum !


Chapitre 1 :
Kelpy la magnifique
Ou la beauté reflétée par une jument



C’est le grand jour !
Aujourd’hui, je vais prendre mon premier cours d’équitation au centre des Pins.
Ce matin, on m’a acheter tout un équipement complet de professionnel. Un chemisier noir en coton, avec marquer Claire avec du fil blanc, un jodhpurs beige, de belles bottes noires et un casque noir.
Avant de partir, j’ai jeter un coup d’œil sur le site du centre équestre.
Dessus, il y avait de nombreuses informations. J’avais vue une magnifique photo.
Dessus, une magnifique jument crème avait poser sa tête sur l’épaule d’une jeune fille, qui n’avait pas l’air d’être embêtée. La jument avait de grands yeux bleus, le bout du nez rose, et des crins légèrement bouclés. La jeune fille a de longs cheveux roux, tombant sur son épaule droite. Ces grands yeux verts étincelaient, et un fin sourire se dessine sur ces lèvres. Pour ce qui est du décor, tout est enneigé. Plusieurs chevaux sont aussi dans le pré. Ils sont soit couchés, sois en train de manger. Derrière le pré, on distingue une forêt, qui doit être assez grande.
J’ai lu dessus qu’il y a de nombreux hectares pour se balader, de nombreux chevaux, et des moniteurs tous très gentils.
J’avais annoncer à Sarah que j’allais prendre des cours, et étonnamment, c’est la que Sarah monte et prête dès fois ces propres chevaux. Je monterais peut être Tango…
Ca y’est, avec mes parents, nous partons au centre.
J’observe le paysage. Pour l’instant, nous sortons de la ville. Les grand immeubles s’effacent au fur et a mesure que l’ont avance, et laissent place à de grands champs de blés. Au milieu, des machines polluantes labourent et sèment les grains. Quelle horreur ! Toute cette fumée, c’est irrespirable.
Après avoir passé cet enfer, nous entrons dans une grande forêt, composée de pins. A travers les feuillages, j’observe de nombreux champs. Le chemin se fait plus étroit, de plus en plus couvert d’épines de pins. Au bout d’un moment, on ne voyait même plus le chemin, tellement il y en avait. A un croisement, une pancarte, qui tenait à peine, indique le chemin du centre, dans un sentier plus large, et qui a était dégagé récemment. On s’enfonce encore plus dans la forêt.
En plus des pins, il y a maintenant des érables et des chênes. Le paysage est magnifique. On est loin de la ville, avec ces centrales nucléaires et ces voitures polluantes. La notre, au moins, elle est électrique. Et même si elle ne va pas très vite, elle ne pollue pas. Très vite, le chemin nous mène dans un parking. Apparemment, le chemin suivant est exclusivement réservé aux piétons. Après que mon père se soit garé, je respire un bon coup, et descend de la voiture, mon casque a la main, suivit de ma mère. J’accorde un geste de la main a mon père, qui repart aussitôt. Ma mère me prend la main, et nous avançons ensemble sur le chemin. La forêt s’efface, laissant place à un magnifique champs de coquelicot. Le chemin devient plus large, et est dallé. En jetant un coup d’œil a droite, je vois un cavalier et son cheval, au pas. En passant à côté de nous, il nous accorde un signe de la main. Le cheval est gris, et a la tête haute. Il ne baisse pas la tête pour manger. Ca, c’est le genre de cheval que je voudrais monter. Dans un virage, il claque de la langue et le cheval part dans un petit trot. Je soupire. J’ai encore du travail a faire avant de savoir faire partir un cheval au trot en un simple claquement de langue. Ma mère est indifférente aux chevaux. Elle s’en fout. Et ça m’énerve. Mais ce n’est pas a moi de contrôler ces avis, et ces pensées.
Bientôt, une grande grille de fer ouverte apparaît devant nous. Gravé en haut, les mots « Centre hippique des pins».
Je respire un bon coup, et avance d’un pas décidé sur le chemin de pierre, prête à monter. Bientôt, je vois le club house. C’est une grande bâtisse en pierre crème, accrochée à un paddock, où un panneau pend. Dessus, les mots « Pin Pin, mascotte du centre », et dans le paddock, il y a un magnifique falabella. Il broute tranquillement.
Derrière, je vois une écurie. En fait, je vois des box.

Je suis enfin devant les portes du club house. Ma mère c’est approcher du paddock de Pin Pin, et ce dernier ne semble pas l’avoir remarqué.
Pendant que ma mère est occupée à observer le petit cheval, moi je pousse les portes battantes du club house et y entre.
On dirait un saloon…

Un cavalier joue gaiement du piano, un groupe d’élèves discutent, une dame en tenue d’équitation écrit sur le bureau et Sarah, assise sur le canapé, fait semblant de lire un journal. Dès qu’elle me voit, elle se précipite vers moi et dit :
-Tu sais, vu qu’on a le même âge, on monte ensemble. Et en plus, je te prêterai Tango en ballade, si tu veux. Mais notre monitrice, Lya, n’a pas encore mis les chevaux. Viens, allons voir Tango !
Je souris.
Sarah est vraiment une amie.
Nous sortons du club-house, et nous allons vers le box de Tango.
Elle nous a senti et arrête de brouter pour nous voir.
Je m’approche d’elle et l’enlace. J’ai les larmes au yeux.
Tango hennit et me frotte l’épaule.
Je n’y crois pas, elle m’a reconnue !
Sarah, le sourire au lèvres, s’approche et lui donne une friandise.
-Tu lui as manquer !!
J’enfouis ma tête dans son poil doux, et lui fis un bisous.
Je demanda à Sarah:
-Tu crois que la Lya a mis les chevaux, j’ai tellement hâte de monter…
Sarah me pris la main et me ramena au club house.
Le cahier vert était en effet rempli, et en face de mon nom était écrit le nom Kelpy. Je jeta un coup d’œil sur le cheval de Sarah, qui monte Chamallow.
-Kelpy est la plus gentille des juments que je connaisse. Et elle est aussi très belle… Mais c’est quand même Tango la plus belle…
Elle regarda les chevaux montés au cours d’avant et vu que Chamallow est monté par un jeune fille nommée Laura.
Je vu que ma jument n’est pas montée, et je regarda le plan.
Kelpy est dans la première allée, et je la reconnaîtrai grâce à la plaque indiquant son nom.
J’arrive près de son box, accompagnée de Sarah, et retrouve ma mère qui s’occupe de caresser le fjord du box a côté.
Je me mets sur la pointe des pieds pour voir à quoi ressemble Kelpy.
Quelle surprise !
C’est la jument de la photo sur le site !
Ravie, j’ouvre le box, et l’appelle d’un claquement de langue.
Elle me regarde, indifférente, puis recommence à brouter.
Sarah me tend un licol et me demande de lui mettre.
Je regarde sous tous les angles ce truc bizarre, puis essaye de le mettre à Kelpy.
Sarah se retient de rigoler. Elle va dans le box et remet correctement le licol.
Puis, elle me tend la longe, et m’indique l’anneau d’attache où je dois attacher ma jument.
Je réussi, avec une vingtaine d’essais et au moins deux cents explications, a faire le bon nœud.
Sarah me donna une liste de choses a faire pour panser Kelpy, et un cure-pied.
J’examinais la liste, et entrepris de curer son antérieur droit.
Je le pris avec délicatesse, et curais, doucement et sûrement, la « sole », comme indiquer sur le papier de Sarah.
Après l’avoir fais, je reposa le sabot doucement et fis de même avec les 3 autres sabots.
-J’ai fini ! Dis-je après avoir curer les sabots de Kelpy.
Sarah me tendis une « étrille » et me demanda de la brosser.
Après, je passe le « bouchon », la « brosse douce », et, pour éviter un massacre, Sarah m’harnacha ma jument.
Je mis ma bombe, et pris les rênes de Kelpy.
-Amena-la dans la carrière où il y a Chamallow, je t’y rejoindrai. Dit Sarah.
Je fis avancer Kelpy doucement, suivi de ma mère.
Sarah part au club house.
J’arrive dans le club house, où notre monitrice fais un cours.
Sarah arrive en courant, une cravache a la main.
-J’en aurai besoin avec ce gros mollasson de Chamallow.
Lya (La monitrice) ouvrit la barrière et nous laissa passer, et dit, en me souriant :
-Tu es Claire ? Bienvenue au Haras Hippique des Pins !
-Merci ! Où dois-je l’emmener ?
-Va à côté de Chamallow, le cheval de Sarah.
J’emmenais Kelpy près de Sarah.
J’observe sa technique pour monter, et fais de même.
Elle me chuchote :
-Tu sais, je suis en galop 7, et l’année prochaine, je donnerai des cours ici !
-Cool ! Lui répondis-je.
Elle talonna Chamallow et lui demanda d’avancer.
Moi, je regarde les rênes, et essaye de les tenir correctement.
Lya viens vers moi, et dit :
-Regarde, tu dois tenir tes rênes comme ça, et tu as l’étrier gauche qui est trop court, laisse moi le régler.
Je la laissa faire, et pris les rênes comme elle me l’avait montré.
Je talonna Kelpy, et elle partit au petit pas derrière une jument d’une couleur un peu bizarre, jaune avec des crins blancs.
-Claire, raccourcit tes rênes, tu es trop près d’Ondine !
Elle est bien marrante, je sais pas comment faire, moi.
Sarah passa à côté de moi et je remarqua que Chamallow est de la même couleur qu’Ondine.
-Tu dois faire comme ça, me dit Sarah.
-D’accord. Ton cheval est comment, déjà ?
-Palomino, P-A-L-O-M-I-N-O. Les crins sont écrus et les poils café au lait.
Sarah partit faire une figure de dressage, et moi je reste derrière Ondine, mais plus loin. Je regarde Sarah faire des cercles avec son cheval et observe la façon dont elle fait tourner Chamallow.
A mon tour, je fais tourner Kelpy, en tournant le poignet comme l’a fait Sarah pour aller de l’autre côté de la carrière.
Lya regarde Sarah et dis :
-Pour ceux qui ont plus que le galop 4, faites des figures de manège, incurvez et déplacez les hanches de vos chevaux. Les galop 5 et 6, essayez de piaffer. Les autres, faites des doublers comme Claire pour changer de place si vous êtes trop prêts des autres chevaux.
Je gagne la piste, et vois Sarah faire un drôle de mouvement avec Chamallow : On dirai qu’il fait du trot sur place ! Ca doit être un « piaffer », comme a dit la monitrice.
Je suis maintenant derrière un cheval noir comme l’ébène avec des crins ondulés qui marchait dans un pas rapide. N’étant pas très rapide, Kelpy s’éloigne petit a petit de ce cheval qui semblai danser. Sa cavalière a l’air détendue et a l’aise. La monitrice aide un cavalier a faire tourner son cheval pie.
Sarah me regarde avec attention. Elle est arrêté au milieu de la carrière et re-sangle.
-Tu aurais pu le faire en marchant, Sarah… Dis Lya. Bien, ceux qui le savent déjà, faites trotter vos chevaux. Les autres, venez au milieu, je vais vous expliquer comment faire.
Le cheval noir part gracieusement au trot, ses crins noirs ondulant sur son encolure. Sarah serre les talons, Chamallow part alors au pas. Mais elle doit donner un léger coup de cravache pour qu’il parte au trot.
Moi, je tourne de nouveau, et m’arrête a côté de Lya.
-Vous allez donner de petits coups de talon et vous allez faire comme Sarah : Debout, assis, debout, assis, debout etc.… Vous pouvez faire de petites pauses en faisant un doubler au pas et venir vous arrêter.
Je vais sur la piste et donne des coups de talons. Kelpy part aussitôt. Je pris appui sur mes étriers et me leva, et me rassis aussitôt, un peu brutalement.
Kelpy réagit assez mal. Elle hennit soudainement et plaque ses oreilles en arrière.
Tout le monde me regarde. Même Sarah, même Lya. Ma mère, qui venait d’arriver, a les yeux pleins de terreur. Et moi, je suis toujours au trot, derrière une jument alezane, mais assise et déséquilibrée par les mouvements de ma jument, qui a toujours ses oreilles en arrière. Lya dis alors :
-Faîtes attention en vous asseyant. Faîtes le en douceur et tranquillement pour ne pas faire mal au cheval en vous asseyant brutalement. Ce n’est pas grave, Claire, tu ne pouvais pas le savoir.
Je me penche en avant et chuchote a l’oreille de Kelpy :
-Excuse moi, je ne l’ai pas fais exprès.
Me sentant encore plus déséquilibrée , je m’agrippe a la crinière ; avant de la lâcher et de refaire les mouvements demandés plus doucement.
Le cheval noir de toute a l’heure a l’air encore plus de danser, au trot. Sarah essaye de faire maintenir a Chamallow un trot régulier.
La cavalière qui est devant moi essaye de ralentir la jument alezane, qui est, a ce que je vois, prête a partir au grand galop.
Lya discute avec ma mère.
Un peu fatiguée, je fais tourner Kelpy, et sur le doubler, je repasse tranquillement au pas. Je souffle bien et, avant d’aller sur la piste, repart dans un petit trot régulier.
Je me débrouille pas si mal que ça, en fait !
En passant devant Lya et ma mère, j’entends quelques mots…
-… douée, son amie est très expérimentée, elle a gagné plusieurs concours. L’année prochaine, elle sera monitrice ici et nous prêtera d’autres…
De qui parlent t’elles ? De Sarah, bien sûr. Mais qui est douée ? Et si ça se trouve, elle voulait dire « pas très douée ».
Plongée dans mes pensées, je ne remarque pas que je suis trop près du cheval pie qui est devant moi. Je raccourcis les rênes et ralentis progressivement Kelpy.
Je passe de nouveau devant ma mère et Lya :
-…a cause de Kelpy. La prochaine fois, je lui mettrai un cheval un peu moins gentil. Mais elle se débrouille bien. Elle devrai apprendre assez rapidement, mais je crains pour le…
Ah, je suis donc douée. Mais qu’a fais Kelpy ? Elle n’a rien fais du tout !
J’observe les autres chevaux. Mais je les ai déjà tous vus !
Alors, si je récapitule, on est… six !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Mer 27 Avr - 13:06

(on a le droit de commenter?^^)

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Mer 27 Avr - 14:08

(oui, bien sûr ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Mer 27 Avr - 16:03

Oooh !! Ton centre équestre ressemble un peu à celui où je devais allez. Très... hum... Bourges. Tous les chevaux sont bai, aucune exception ! Le club house avait une télé écran géant plat en plasma. Tous les cavaliers de concours étaient surentrainé et ils étaient toujours qualifié. Les chevaux semblaient tous surentrainé aussi ! Il y avait plein de manège, j'étais très impressionné. Mais leur façon de faire me gênait. Un petite était tombé de son poney et un garçon (qui voulait surement m'impressionnait) à prit c'est éperons et à fait galoper le shet' dans un tout petit cercle jusqu'à épuisement.
Revenir en haut Aller en bas
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Jeu 28 Avr - 6:03

Sauf que dans celui là, les chevaux ne sont pas tous bai, il n'y a pas de chevaux de concours, les cavaliers doivent se débrouiller seuls, ils ne sont pas tous du même caractère, il y en a qui n'aime pas sauter, il y en a aussi qui ont peur de la foule... Il n'y a qu'un manège et une carrière, les cavaliers n'ont pas le droit d'utiliser des éperons, les chevaux ne font maximum deux cours par jours, y'a pas de cavaliers de compétition a part Sarah, et y'a pas non plus d'écran plasma dans le club house... Et les cavaliers ne crânent pas ! Ils tombent, et rigolent après, il aime panser les chevaux, plus que de monter, et s'en fiche si, en concours, ils perdent, ils s'en foutent et sont contents quand même.
En fait, je vois pas du tout ce qu'il y a de pareil avec celui que tu m'a décris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Jeu 28 Avr - 12:08

Ils sont pareils. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Ven 29 Avr - 11:36

x) pour mon club...
C'est un club particulier car il a trois ans seulement et a été monté par le moniteur, et les cavaliers qu'il avait déjà formé. Dont moi...durant un an nous avons retapé une vieille ferme, construit des boxes, monté les chevaux et dressé la cavalerie...si bien qu'à la rentrée il y avait des poneys fiables pour les petits.
Depuis ça marche super bien, l'élevage est réputé et le club tout autant, nous avons plus de 130 chevaux...et de tout! On en a qui sortent en compétition ou valorisent les jeunes de l'élevage en concours, on en a qui montent loisir/plaisir, des qui font des cours axés disciplines CCE mais sans compète comme moi, des qui dressent...l'avantage c'est que les chevaux sont nombreux; souvent on en monte un même très régulièrement. Ils ont leur tempérament, ils travaillent mais ils semblent heureux; ils viennent volontiers voir leurs visiteurs, ils se laissent aisément manipuler.
Quand un poney désobéit trop et que le cavalier n'arrive plus (je parle de désobéissance caractérisée hein), Eric, le moniteur, le monte parfois. Fermement, c'est à dire que s'il dit arrêt c'est arrêt et s'il dit galop, c'est pas trot. Mais sans brutalité, jamais...et nous non plus. D'ailleurs, qu'un cavalier frappe, et ça gueule du côté mono! Souvent aussi, une fois, deux par an, nous les "grands" nous enfourchons les shetlands, les petits quoi, à cru, et nous leur faisons passer quelques barres. C'est une séance un peu "rock'n'roll" dans le sens où c'est une remise aux ordres: pas de violence bien sûr, mais fermeté: ils feront ce qu'on demande, puisqu'ils savent faire. Parfois on est un peu à la cravache les premiers sauts, parce qu'ils prennent vite l'habitude de se balader avec les petits, de faire ce qu'ils veulent mais vite, ça redevient calme, et ils s'éclatent, c'est visible^^ Ils aiment ça, les shet's, se taper un méga galop de timbré autour de la carrière: ils se bougent peu avec les petits!
Nous montons parfois en éperons au club, mais c'est réservé à ceux qui ont les jambes bien fixes et ont appris à se servir de l'assiette, des mollets. L'éperon n'est pas une violence, savez vous...bien utilisé, c'est une aide extrêmement précise, et moins "dure" qu'une jambe qu'il faudrait serrer plus fort.
Par contre, la cravache est utilisée même chez les débutants, dès qu'ils commencent à monter sans la longe. La raison? Laisse un jeune serrer les jambes, et dès qu'il a un bon niveau, vers l'adolescence, donne lui une cravache...il s'en servira comme d'une aide pour avancer! Alors qu'en la prenant dès le début, si le moniteur lui en explique les codes (toucher derrière la jambe pour prévenir qu'il aurait fallu réagir, toucher sur la croupe pour rappeler qu'il faut se bouger, toucher sur l'épaule pour prévenir qu'il faut garder la ligne) et lui apprend à s'en servir (c'est pas un coup, c'est un toucher, qui claque un peu mais, comment dire...un toucher vif mais doux en fait), eh bien, dans ce cas, le cavalier s'en sert à bon escient...et respecte, donc!
A part ça, nous enrênons les chevaux de club, très lâche, mais pour éviter un coup de tête vers le haut. Par contre, ils ont des mors à rondelles, leur harnachement perso, des tapis de selle propres et des amortisseurs au-dessus: en bref, on essaye de leur éviter le maximum d'inconfort.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Ven 29 Avr - 12:57

Dans mon vrai centre aussi !
Chaque cheval a son propre filet et sa propre selle, deux tapis, des padds en gels, et des mors simples. Certains chevaux ont des gogues, mais c'est parce que ils ruent. Il n'y en a que deux. Les autres sont assez gentils (ça dépend de certains). Il y en a qui sont lents, d'autre rapides, y'a des pies, des crèmes, enfin, une crème, des bais, des alezans, des gris, un blanc, des noirs et un seul isabelle.Y'a des Poon’s, des doubles et des chevaux. Il y en a de toutes races : Anglo Arabe, Trotteurs, arabe, Welsh, shetlands, Selle Français, Quater Horses, Connemara, Appaloosa... Ici, en c'en fiche des compétences. On aime panser les chevaux. Notre prof aime pas qu'on panse mal un cheval. Tout les chevaux aiment a peu près travailler, ils sont hyper excités ! Ils sont heureux ici. Beaucoup ont été récupéré de l’abattoir, ou d'associations qui récupère des chevaux maltraités. Ils ne sont pas dressés pour la compétition. Moi, j'en fais très très peu, et le cheval que je monte a environ 4 friandises quel que sois son résultat. La cravache est a utiliser avec modération, tout excès est extrêmement interdit. On ne fait pas que de la pratique : Parfois on fait des soins !
Le paradis, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Ven 29 Avr - 15:03

White Star a écrit:
Sauf que dans celui là, les chevaux ne sont pas tous bai, il n'y a pas de chevaux de concours, les cavaliers doivent se débrouiller seuls, ils ne sont pas tous du même caractère, il y en a qui n'aime pas sauter, il y en a aussi qui ont peur de la foule... Il n'y a qu'un manège et une carrière, les cavaliers n'ont pas le droit d'utiliser des éperons, les chevaux ne font maximum deux cours par jours, y'a pas de cavaliers de compétition a part Sarah, et y'a pas non plus d'écran plasma dans le club house... Et les cavaliers ne crânent pas ! Ils tombent, et rigolent après, il aime panser les chevaux, plus que de monter, et s'en fiche si, en concours, ils perdent, ils s'en foutent et sont contents quand même.
En fait, je vois pas du tout ce qu'il y a de pareil avec celui que tu m'a décris.

Excuse moi, la dernière fois j'étais pressé car se n'était pas mon ordi, mais là, je peux répondre tranquillement !

1° J'ai pas forcement dit que dans ton C.E ils étaient baie. D'ailleurs, je ne l'ai comparait même pas aux chevaux de ton centre ! Je disais sa comme sa.

2° Si il n'y a pas de chevaux de concours, alors comment Sarah fait en concours ? Elle prend un lama ? Et si les débutants deviennent des champions, c'est qu'il y a aussi des chevaux de compétition.

3° Je n'ai pas dis que les cavaliers du centre équestre de la Tour n'avaient pas de complexe. Ils sont eux aussi humain.

4° Quand je dis plein, c'est 1 manège, une carrière de saut et un terrain de cross en liberté.

5° Et bien, je trouves que au contraire, comme l'a dit Cham', les éperons sont bien utiles.

6° Ai je dit que les chevaux travaillaient plus que deux heures par jour ? Non. Par contre, ils peuvent être travaillé plusieurs fois par semaine.

7° Si à part Sarah il n'y a pas il n'y a pas de cavalière de compétition, pourquoi pars tu en compétition ? Et pourquoi dis tu que les débutants deviennent des champions.

8° Je comparé l'écran plasma à tout le luxe dans ton club house.

9° Ils ne crânent pas forcement. Je penses qu'il a fait son malin car il voulait me montrer comment il dressait bien un cheval pour me montrer qu'il était le plus fort. Après, je ne pense pas qu'ils soient tous comme sa.

10° Ils rigolent peut être aussi. Je ne suis venus que une demie heure et quand on tombe et qu'on se fait mal (comme la gamine) croit moi, on pleure, on ne rigole pas (à moins d'être maso).

11° Je n'ai pas non plus dit qu'ils ne rigolaient pas. A chaque fois que je les ais vus en concours, ils rigolaient mais ils gagnaient aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 30 Avr - 4:16

Oooh, doucement Pépite, je trouve ton message un peu sec là. Des remarques, voire un débat, oui, mais attention au ton employé; vu de derrière un écran, ça marque plus!
Et puis, je veux pas dire mais, le luxe dans un club-house, c'est très bien^^ Si un club a de l'argent, tant mieux, non? Ce qui compte surtout c'est l'ambiance et crois-moi, j'ai connu des clubs "bourges" où il faisait bon vivre, et des clubs "de village" où c'était la guerre. C'est vrai qu'en Île de France hélas, un grand club devient vite une usine à cavaliers: t'arrives, tu montes, tu repars. Mais il y en a des grands qui restent bien...genre Chauville Equestre =P Là-bas, les nouveaux arrivent, en une semaine ils ont au moins deux trois personnes avec qui déconner, s'ils ne sont pas trop "moi je moi je". Les cavaliers de bon niveau traînent souvent aux écuries pour s'occuper des poneys des petits et leur expliquer comment on fait...tout ça. C'est vraiment très familial comme ambiance, on se connaît tous plus ou moins et si tu demandes à quelqu'un de te prêter un truc ou de te montrer quelque chose, il ne refusera pas.

White: en pratique cela dit, un cheval dressé pour les disciplines olympiques l'est pour la compétition! Il n'y a pas de dressage spécifique compétition, juste de l'entraînement et l'entraînement, c'est ce qu'on fait en cours^^ Nous, nous commençons à monter une belle équipe de concours et surtout, les chevaux de Chauville Equestre ont beau travailler en club, ils ont tous le potentiel pour faire du concours à petit niveau; d'ailleurs, plusieurs le font: un cavalier les prend en demi-pension, et travaille avec eux pour la saison.
Nous, nous ne faisons que de la pratique pendant nos heures, car ensuite, les chevaux sont montés 3 à 4h par jour à peine; nous avons largement le temps de leur faire une à deux heures de soins...la seule différence c'est qu'une ou deux fois par an, nous travaillons les chevaux à la longe et non montés. Ou bien, pour certains, en liberté dans le round-pen.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 30 Avr - 11:28

Ah non, mais là Pépite...

a) Le centre du livre n'est pas réel ! Et Claire n'est pas moi ! Je m'appelle pas Claire, mais Mélina... La Claire du livre est un clin d'oeil a une amie.
b)Sarah a ses propres chevaux : Lune Noire, Tango, Kaprice et Griotte. Et elle les prêtent. Elle a aussi Pirouette, son seul poulain. Et eux aussi ne sont pas réel... Sarah est aussi un clin d'oeil a une autre amie.
c) Ceux qui deviennent champions ont choisi la section sportive, truc qui existe aussi dans mon "vrai" centre. Et là, ils prennent des chevaux de propriétaires... Dans le vrai centre, c'est un peu ça : Des cavaliers passent un test pour être qualifiés, si ils le sont, ils montent des chevaux de proprio prêtés, ou des chevaux des moniteurs ou ceux spécialisés pour cette section. Dans le centre du livre, ce ne sont que des chevaux de propriétaire.
d)Pour les chutes, c'est vrai si ils ne sont font pas mal. Je peux te dire, hier, une fille est tombée d'une jument qui a refusé l'obstacle, et elle rigolait...
e)Pour le reste, je peux avoir mal compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 30 Avr - 12:35

^^caaalme des deux côtés, merci!
Tenez, j'ai monté Tifou aujourd'hui, un poney E appaloosa. Débourré il y a un mois à peine, lui et moi avons passé une ligne de deux obstacles de 85cm sans trop de problèmes; je veux dire: il saute! On le met devant, droit, bien encadré et en serrant les jambes, et il y va! Bien sûr, faut être patient, pas trop exigeant mais il a un sacré potentiel...Eric a refusé de laisser un des cavaliers le préparer en compète, de peur qu'on ne le "casse" ou le dégoûte, car vraiment il est bon, et on est vite tenté de chercher les limites.

White Star: en général, je ris après les chutes. Il y a deux fois où j'ai pas ri; celle où je me suis fêlé l'omoplate, c'était la quatrième de la séance, même remontée par le mono, Note était impossible. Et la deuxième, j'ai pas pu rire, j'étais assommée et au réveil, j'avais déjà du mal à me souvenir! Enfin, je me rappelais la chute, mais pas le début de la journée...d'ailleurs ce soir là, j'ai fini aux Urgences pour trauma crânien léger x__x

Edit: HIIIN White Star y a un cheval qui s'appelle CHAMALLOW, je l'aime^^

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 30 Avr - 12:53

Je suis tombée que deux fois, mais j'ai pas pu rigoler... Première fois : Tombée sur la barrière... Résultat : Deux poignets cassé...
Deuxième fois, en bivouac, en plus... Tombée sur les caillou : Fracture du poignet droit... Et je me suis évanouie quelques minutes, avant que ma jument me lèche les chevaux...


Ouais, je sais pour Chamallow... Ben du coup ce sera aussi un clin d'oeil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 30 Avr - 14:02

T'as un truc avec les poignets?^^' Moi...j'ai eu un orteil cassé, un pied aussi mais j'étais pas au courant (j'ai dû péter deux métatarses du milieu, alors, j'ai eu mal comme avec gros bleu pendant un mois et demi sans me douter que c'était pété) donc il est resté sans plâtre (maintenant il fait baromètre: humide = petite douleur!), une omoplates fêlée, des bleus et des bleus, et je n'ai perdu connaissance qu'une seule fois. Une de trop, j'en garde un sacré mauvais souvenir, j'ai fait un vrai trauma crânien dans les règles, tu sais: nausées, mal de tête, fatigue etc en rentrant le soir, même si sur le coup j'ai pu remonter, et surtout, j'ai mis trois jours à me souvenir de la leçon! Les trois secondes avant la chute ça allait, la leçon et la journée du samedi ne sont revenus que quelques jours après^^'

Et puis, une collection d'entorses, la dernière étant une figure de style: je croyais que Kindra déroberait à gauche, elle a dérobé à droite, je suis restée au milieu. Mais mon pied aimait trop l'étrier pour divorcer, et ma cheville s'est tordue quand la jument a pivoté, tandis que j'ai passé deux secondes debout sur un étrier, l'autre jambe en vadrouille^^'

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Black Hole
Cauchemar de la NASA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 21
Nom : Marion
Clan : Shikaku | Glace | Crépuscule
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
290/400  (290/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Dim 1 Mai - 10:07

Blessures de guerre!

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Sam 23 Juil - 14:14

Exact ^^

Tient, ça fait un bail, mais j'ai un peu continuer... Un peu ^^

Spoiler:
 

Voila XD Je promets que je m'y mets, c'est juste que je bosse sur un autre livre ^^ Je sais pas trop si je dois les mettre ici ou pas... Peut être que je devrai un créer un autre... Je suis bourée de de petites séries pas terminées : Horse Liberty, Horse Lovers, etc... Et de fans fics... Bon, je crois que je vais faire un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Dim 24 Juil - 7:09

Tu t'organises comme tu veux. Si tu veux créer un sujet pour une "longue" historie et ses chapitres, plus un pour une fanfic, par exemple, c'est ton choix.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 19
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    Dim 24 Juil - 10:25

Ok ^^ Donc je préfère un pour celui là, et l'autre ce sera pour tout les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The horse book : Mon livre    

Revenir en haut Aller en bas
 
The horse book : Mon livre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Avant de commencer :: Partie Hors-Jeu :: Blabla :: Histoires, poèmes, fanfics-
Sauter vers: