Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les gens qui s'aiment [Thundy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Lun 22 Aoû - 4:51

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles?
Ils ont un monde à eux
Que rien n'oblige à ressembler à ceux
Qu'on nous donne en modèle

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu cruels?
Quand ils vous parlent d'eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

Et moi je te connais à peine
Mais ce serait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans que ça gêne
De la place pour deux


William Sheller - Un Homme Heureux


Après le vacarme des Shikaku, après les mille tourments et les inquiétudes, le calme revenait sur Wild Horses tandis que s'achevait l'année. Le vent tournait, et de nouvelles figures étaient apparues au cours des derniers mois, notamment Pépite d'Or, la jolie Pépite, si ingénue, et qui avait tant grandi...désormais mère, amante de Black Hole, elle coulait des jours paisibles au sein du Clan des Etoiles, indépendante. Adulte. Liberty, qui se lassait doucement des combats et des guerres, avait envisagé de mettre à profit l'énergie et l'idéalisme de la jeune jument, ces principes qui l'aideraient certainement à avancer dans la vie, et elle lui ouvrait peu à peu les yeux sur les arcanes de la diplomatie, des relations entre Clans et chefs. En réalité, la jument blanche voyait en son alter ego crème le successeur qu'elle attendait depuis bien des années. Elle en avait vu passer, des chevaux, depuis Sword, Tako, et tant d'autres. Des belliqueux et des pacifistes, des timides et des extravertis, des moqueurs, des gentils, des manipulateurs, des machiavéliques, des intelligents et d'autres peu dégourdis...mais aucun n'aurait eu l'énergie et la force nécessaire pour reprendre en main un Clan. Pourtant...si jamais elle mourait, demain, qui gérerait la tribu?
C'était pour cette raison que Liberty, progressivement, formait Pépite d'Or. La jeune femelle avait un tempérament fort, l'envie d'agir, et la cantonner dans le rôle d'un simple membre était gâcher son potentiel; Pépite d'Or était intelligente et vive, et capable de tenir les rênes d'un Clan, avec l'assistance de Liberty. Qu'elle avait changé, la pouliche cremello, fille adoptive de Thunderhead...
Thunderhead. Liberty réalisa soudain qu'elle n'avait pas vu l'étalon blanc depuis une éternité, à vrai dire depuis le dernier combat contre les Shikaku. Le cheval semblait bien connaître Si Beau et Banshee, deux de ces tueurs, et Liberty craignait pour la vie de cet étalon, celui qu'elle aimait. La jument blanche parcourut du regard la clairière enchanteresse, arbres, herbe tendre protégée du soleil par les frondaisons, et la rivière si transparente, si claire, fredonnant le chant incessant de l'eau qui coule et ondule, dansante. Le cadre était magnifique, somptueux même, une invitation au repos et à la sérénité. Mais il manquait un personnage à la scène. Thunderhead, l'étalon albinos, qui lui manquait et pour lequel elle s'inquiétait. Elle voulait le voir, lui parler, se ressourcer à son contact et s'emplir de sa présence, lui qui était devenu une pièce centrale de son existence.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Amaëlle
    Grand guerrier

Grand guerrier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 866
Age : 27
Nom : Gaëlle (alias Aspi-galou)
Clan : Clan de l'Ombre-Clan des Etoiles-Clan de la Glace-Shikaku-Nomade
Date d'inscription : 11/09/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
27/200  (27/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Mar 23 Aoû - 15:12

Sweet little words made for silence
Not talk
Young heart for love
Not heartache
Dark hair for catching the wind
Not to veil the sight of a cold world

Kiss while your lips are still red
While he`s still silent rest
While bosom is still untouched
Unveiled on another hair
While the hand`s still without a tool
Drown into eyes while they`re still blind
Love while the night still hides the withering dawn

First day of love never comes back
A passionate hour`s never a wasted one
The violin, the poet`s hand,
Every thawing heart plays your theme with care

Kiss while your lips are still red
While he`s still silent
Rest while bosom is still untouched, unveiled
Hold another hand while the hand`s still without a tool
Drown into eyes while they`re still blind
Love while the night still hides the withering dawn

Nightwish - While your lips are still red

Le bruit de l'eau était omniprésent. La cascade laissait échapper son rugissement mouillé comme n'en pouvant plus de ce trop plein d'eau et l'éjectait de toute la puissance de sa colère.
Les embruns venaient chatouiller la robe immaculée de Thunderhead. Plongé dans ses pensés, le Lethal White suivait d'un regard peu intéressé, les vaguelettes formée par la chute d'eau.
Il pensait à sa fille adoptive chérie, Pépite d'Or. Sa petite Pépite devenue mère de deux adorables poulains...
Il pensait à Black Hole, le père de ces poulains. Shikaku, mais Thundy lui vouait un sincère respect.
Il pensait à Banshee et à Si Beau...
Ses parents...
Secouant la tête, Thunderhead balaya ces pensées morbides d'un revers de queue. Avec un soupir, il fit lentement demi-tour et quitta le lieu enchanteur souillé de ses pensées sombres...
Pourquoi avait-t-il quitté son Clan pour rejoindre le territoire des Étoiles ?
Thundy se posait sans cesse cette question.
Question stupide...Car il en connaissait déjà la réponse...
Robe blanche aux reflets d’argent, corps gracile de biche effarouchée, yeux noisettes bridés...
Liberty...
Comme à chaque fois qu'il pensait à l'élue de son coeur, Thunderhead sentit son corps entrer en ébullition.
Cela lui semblait une éternité qu'il ne s'était pas revu. Chaque nuit, son corps, sa présence et son odeur le hantait...
Où était-elle ? Allait-elle bien ? Était-elle triste ? Contente ?
...Pensait-elle à lui ?
Le Lethal White grimaça, s'arrêta, tout tremblant.
Perdu dans la tornade d'émotion qui le rongeait, il n'entendit pas Liberty venir vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspi-galou.deviantart.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Jeu 25 Aoû - 7:34

Je connais le doute, les pleurs, la peur
Mais tout au fond là dans mon coeur
Je sais qu'un jour notre amour guidera nos pas
Toujours
Si toi tu es près de moi
La nuit fera place au jour
Tout s'éclairera puisque tu es là
L'amour nous guidera

Le Roi Lion 2 - L'Amour nous guidera


[ça ne vaut pas la voix d'Elton John dans Can You Feel the Love Tonight quand même, mais c'est une jolie chanson^^]


Oui, Pépite d'Or prendrait sa suite, Pépite qui avait tellement grandi et était devenue une adulte durant ces quelques mois si difficiles. Pépite, elle s'en souvenait comme si c'était hier, qu'elle avait accueillie voilà des années, petite demoiselle perdue sur des terres encore trop grandes pour elle. Désormais, la jument crème avait pris sa vie en main, et Liberty, qui l'avait aimé comme une fille, ne pouvait qu'admirer cet envol de la jeune femelle, émerveillée et fière. Pépite d'Or qui s'était reconstruit, tout simplement, une famille à la force du coeur, de son amant Shikaku, que Liberty estimait, à son père adoptif du Clan de l'Ombre, et leur donnait à tous une leçon de tolérance.
Son père adoptif. Thunderhead, le second de Black.

Leur histoire à tous les deux aurait pu ressembler à un amour impossible, une de ces tragédies pathétiques dont les légendes étaient emplies. Mais, si leurs différences de Clan faisaient qu'ils se voyaient rarement, les deux chevaux n'avaient jamais été séparés par la politique. Même Black, le frère adoptif de Liberty et son adversaire notoire, l'étalon chef de l'Ombre, parfaitement au courant de la liaison des deux animaux, n'avait jamais relevé. C'était probablement, songea Liberty, plus par respect pour Thunderhead que par volonté de la ménager, elle, mais elle pouvait peut-être escompter un adoucissement des angles entre le clan de l'Ombre et celui des Etoiles. Il fallait aussi admettre que les véritables séismes qui avaient secoué Wild Horses ces derniers mois ôtaient toute espèce d'importance à ces querelles claniques. Quand tant de chevaux agonisaient, quand tant de guerriers valeureux étaient faits prisonniers, quelle importance que deux chevaux de Clan opposé s'aiment?

En attendant, et pour la première fois depuis des années, depuis la mort de son compagnon Sword, Liberty ressentait la morsure douce-amère du manque. Thunderhead, son odeur, sa voix, sa stature...elle n'avait rien oublié de lui, bien au contraire, et chérissait les souvenirs de rencontres fugaces et vite estompées dans le vacarmes quotidien, mais qui constituaient son oxygène. L'étalon, malgré son passé sulfureux, était avenant, et Liberty songeait fréquemment avec une pointe de jalousie que bien des juments devaient éprouver l'envie de roucouler aux alentours de ce grand mâle. Bien des juments de son Clan, qu'il voyait tous les jours...pensait-il à elle, quelquefois? En son for intérieur, elle s'en voulait de douter ainsi. Elle avait toute confiance en l'étalon blanc, et lui aurait confié sa vie ou celle de ses proches sans hésiter. Mais l'éloignement troublait son jugement, et lui faisait redouter de le perdre.

Tandis qu'elle laissait son regard voguer au gré des flots défilant devant elle, un mouvement dans le coin de son champ de vision attira ses yeux noisette. Une silhouette, souple quoique massive, élégante et blanche comme un fantôme se glissait dans les broussailles. Le coeur de Liberty accéléra.

*Non, non, ne t'emballe pas, il y a des dizaines de chevaux blancs sur Wild Horses...*


Mais ce pas, cette allure, ce mélange de timidité et de grâce n'appartenaient qu'à un seul. La jument blanche pointa les oreilles en avant, leva la tête, élargissant ses naseaux, prête à l'appeler, à se jeter à son cou...mais ne l'osant encore, de peur de se tromper, de peur de subir la cruelle déception d'une si grande joie trompée et tronquée. Et puis l'étalon s'arrêta, de l'autre côté de la rivière, le regard plongé dans la cascade. Liberty ne se trouvait qu'à une dizaine de mètres de lui, peut-être à peine plus, et le doute n'était désormais plus permis; c'était bien son amant, son amour, qui se tenait là, l'air perdu. La joie déferla sur la jument blanche comme l'eau sur les rochers à ses pieds, vague qui l'emporta tandis qu'elle poussait un hennissement clair et, d'un trot vif, traversait la rivière plus en aval, là où le courant se ralentissait. C'est au grand trot, presque au galop, qu'elle revint vers Thunderhead, sa queue soyeuse en panache, sa crinière flottant au vent, n'osant encore croire à son bonheur et pourtant sûre d'elle. A quelques pas de lui, elle s'arrêta, incertaine. Et si...et s'il n'avait pas envie de la voir? Et si Black lui avait fait des misères au sujet de leur relation? Et si il passait par là par hasard, en quête de solitude, et qu'elle le dérangeait?
Plus doucement, d'une joie mêlée de joie et d'incertitude, une voix tendre, elle appela:

"Thunderhead..."


_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Amaëlle
    Grand guerrier

Grand guerrier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 866
Age : 27
Nom : Gaëlle (alias Aspi-galou)
Clan : Clan de l'Ombre-Clan des Etoiles-Clan de la Glace-Shikaku-Nomade
Date d'inscription : 11/09/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
27/200  (27/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Jeu 25 Aoû - 12:47

Mon enfant nue sur les galets
Le vent dans tes cheveux défaits
Comme un printemps sur mon trajet
Un diamant tombé d'un coffret
Seule la lumière pourrait
Défaire nos repères secrets
Où mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Et quoique tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

Le ciel prétend qu'il te connaît
Il est si beau c'est sûrement vrai
Lui qui ne s'approche jamais
Je l'ai vu pris dans tes filets
Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu'on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Et quoique tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

On s'envolera du même quai
Les yeux dans les mêmes reflets
Pour cette vie et celle d'après
Tu seras mon unique projet
Je m'en irai poser tes portraits
À tous les plafonds de tous les palais
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en dessous, j'écrirai
Que seule la lumière pourrait...
Et mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Francis Cabrel - Je T'aimais, Je T'aime Et Je t'aimerais

(J'adore Francis Cabrel ! ♥)

Un hennissement.
Clair, d'une pureté incroyable, remplie de joie.
Surpris, Thunderhead se redressa, campé sur ses sabots. En alerte.
Puis il la vit !
Tel un ange tombé du ciel, elle s'avançait en hâte vers lui, ses sabots libérant des cristaux d'eau alors qu'elle traversait la rivière.
Thunderhead n'en croyait pas ses yeux...
Etait-ce une illusion ? Un rêve ? Un mirage ? Une invention de son imagination ?
Non ! C'était bien elle !! C'était Liberty !!!
Et c'était vers lui qu'elle venait !!
Mais le Lethal White resta figé. Une tornade d'émotion l'avait envahi, le clouant au sol.
Elle était encore plus belle que dans ses souvenirs. Sa beauté exotique et sauvage l'enivrait, l'hypnotisait.
Il ne pouvait détacher son regard du doux balancement de ses hanches et de l’ondoiement de sa crinière au fil de sa marche.
Le Soleil l'entourait de ses rayons, sublimant son corps et le faisant briller de mille feux, mettant en valeur les douces courbes de sa croupe, ses épaules et de son cou.
Thundy ne remarqua à peine qu'elle s'était arrêté et qu'elle le regardait avec une attente teintée de doute.

"Thunderhead..."

Sa voix acheva ses derniers doutes. C'était bel et bien elle et ce n'était pas un rêve !
Thunderhead émit un hennissement sourd, à demi-étouffé par l'émotion.
Il s'approcha d'elle en hâte, s'arrêta à un millimètre d'elle, s'enivrant de son parfum qui le faisait frissonner jusqu'à la moelle de ses os.
Très doucement, par crainte de la briser, il effleura son visage avec ses naseaux, en une tendre caresse.

- Liberty...

Sa voix débordait d'amour et de tendresse. Émotions qu'il n'avait pour l'instant jamais sentit et connu. Il était comme un poulain en apprentissage. Il savais sans savoir. Son instinct savait, mais pas son corps...

- Liberty...Oh Liberty...Tu...Tu m'a manqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspi-galou.deviantart.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Ven 26 Aoû - 10:51

Si c'est vrai qu'il y a des gens qui s'aiment
Si les enfants sont tous les mêmes
Alors il faudra leur dire
C'est comme des parfums qu'on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d'amour que d'ordinaire

Puisqu'on vit dans la même lumière
Même s'il y a des couleurs qu'ils préfèrent
Nous on voudrait leur dire
C'est comme des parfums qu'on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d'amour que d'ordinaire


Francis Cabrel - Il Faudra leur Dire


(Moi aussi, ses chansons ont des textes superbes, on pourrait les écouter en boucle...je crois que ma préférée c'est "Répondez moi".)


Il effleura son visage de ses naseaux, si délicats avec leur peau claire, leur peau pâle d'albinos, et Liberty se sentit fondre. peut-être étais-ce ce qu'elle préférait chez lui, ce mélange de timidité, de délicatesse et de désir? En attendant, c'était bien lui, et elle sentait son odeur, le voyait se dresser devant elle. D'ordinaire, la mémoire magnifie les souvenirs mais en l'occurrence, ses souvenirs semblaient avoir estompé la beauté de Thunderhead. Ou bien étais-ce l'absence qui exacerbait l'intensité de cette rencontre? Toujours était-il que Liberty se repaissait de la splendeur de l'étalon comme d'autres le font d'eau ou d'herbe tendre. Sa haute stature, son ossature solide, son chanfrein à peine convexe qui lui conférait une élégance d'aristocrate, ses longs crins ondulés et blancs, sa robe de fantôme, ses muscles dessinant leurs courbes et le drapant d'une aura de force...Quand il s'avança, elle reçut comme une bouffée de son odeur, qui l'environnait ainsi qu'un drap de soie, et elle s'y enivra, le regard rivé dans ses yeux à lui, à la couleur inhabituelle.

Par quelle étrange alchimie, quel surprenant effet son prénom, prononcé par l'étalon, devenait-il le plus beau du monde? Liberty frémit de tout son être quand Thunderhead l'effleura, et d'un mouvement doux, lui rendit sa caresse, frôlant son chanfrein, son long toupet, la ligne puissante de sa mâchoire. C'était si surprenant...jamais elle n'avait ressenti tout cela avec Sword, du moins pas de la même façon. Son compagnon d'antan était un étalon protecteur, et leurs relations se teintaient de tendresse et de respect, de proximité et de douceur. Mais cet amour-ci était aussi différent de sa relation avec Sword qu'une vague d'un simple clapot, et la submergeait d'une nouveauté qui aurait pu s'avérer effrayante...si elle n'était pas si grisante.
Liberty glissa de nouveau ses naseaux le long de la joue et de l'encolure de Thunderhead. Il se tenait là, doux et tendre, comme craignant de la briser, comme indécis et inexpérimenté. Inexpérimenté, elle le savait, il agissait d'instinct, comme elle découvrant voilà des années que certains gestes sont instinctifs, parties d'un savoir plus ancien que chacun, et qui remontait à leur esprit dès que nécessaire.

Elle lui avait manqué et, étonnamment, cela la gratifia. Elle lui avait manqué; elle ne lui était pas indifférente. Pourtant, elle le savait bien, le sentait, qu'il l'aimait. Mais cela ne l'empêchait pas, parfois, d'en douter, comme on doute de mériter son bonheur quand il nous arrive, comme on n'ose y croire et bâtit des scénari catastrophe de peur de souffrir, une fois de plus, la déception. Liberty le dévorait des yeux, un regard apaisé, serein et tendre, le regard de celle qui s'en remet corps et âme à son alter ego. Elle appuya sa tête, son chanfrein, contre l'encolure de Thunderhead:

"Thunderhead...Toi aussi. Tu m'as beaucoup manqué et puis...j'étais inquiète pour toi."

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Amaëlle
    Grand guerrier

Grand guerrier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 866
Age : 27
Nom : Gaëlle (alias Aspi-galou)
Clan : Clan de l'Ombre-Clan des Etoiles-Clan de la Glace-Shikaku-Nomade
Date d'inscription : 11/09/2010

Fiche Personnages
Points d'expérience:
27/200  (27/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Lun 19 Mar - 16:31

(Oh pinaise ! Je l'avais oublié celui-là !! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspi-galou.deviantart.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8120
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   Dim 1 Avr - 6:29

[ben, on le continue si tu veux^^]

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gens qui s'aiment [Thundy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gens qui s'aiment [Thundy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'homme qui n'a pas de chien...
» Les gens du voyage
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Des gens sans scrupules !!
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille :: RP :: Clan des Etoiles-
Sauter vers: