Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]

Aller en bas 
AuteurMessage
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 20
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]   Mer 19 Oct - 12:49

La nuit, magistrale, tombe lentement, et le soleil descend, laissant apparaître la belle lune éclatante accompagnée de ces petites lueurs, un peu peu partout dans le ciel, que l'on appelle Etoiles. Brillant de tout son éclat pour donner un peu de joie dans une nuit un peu triste, la lune prend place sur le trône au sommet de la nuit, et les couleurs pastels déclinent petit à petit. Enfin, tout est noir. La nuit rayonne de tout son éclat, et les bruits incessants de la journée s'arrêtent, laissant place à eux effrayant de la nuit. La nuit, majestueuse, est enfin reine des ces terres.

Le doux souffle de la nuit, vent glacé refroidissant la douce chaleur de l'automne, siffle dans ses oreilles. Ombre furtive galopant au clair de la lune, elle admire la douceur de la nuit et de ce vent. Et en fermant les yeux, elle à comme l’impression que ces sabots ont des ailes et que le vent la porte dans ce galop. La nuit, les étoiles, la lune, tout ce qu'elle aime... Et surtout, l'automne, cette saison qu'elle aime tant, annonçant l'hiver, l'hiver glacial à la neige si pure, si belle, si fine... Mais l'automne ! L'automne, aux couleurs si belle ! Aux feuilles qui tombent, au temps des pluies et des orages ! Ô, l'automne !... Une si belle saison...

Nuit d'automne, nuit noire et éclairée, nuit claire et sombre... Crépuscule doré, l'éclairant faiblement, nuit... Et elle, Seattle, elle galope, elle court, elle fuit le temps, pour mieux profiter de la vie, elle court, elle galope... Et elle s'amuse, à courir après le vent, à courir après le temps... Tout simplement, elle galope.

The best time of the life is the liberty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Windsor Love
    Poulain

Poulain
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/10/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
0/0  (0/0)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]   Mer 19 Oct - 13:52

L'été est chaud, lourd, parfois humide. L'hiver est froid, sombre, glacial, terrifiant, magnifique. L'été fait place à l'automne, saison fraiche, pluvieuse, aux couleurs marron et doré. La nuit est trop souvent pris pour une démone. Frayeurs, cauchemars, tueurs, rôdeurs, ennemis, elle cache tout. Mais si belle, si majestueuse, si royal, si glaciale, si sombre, si froide, si effrayante. Elle nous reflète. Elle reflète tout le monde. Car les méchants ne sont pas toujours méchant, car les gentils ne sont pas toujours gentils. Les différences et les points communs. Le blanc et le noire. L'eau et le feu. Le soleil et la lune. Le jour et la nuit. L'un ne plus exister sans l'autre. La nuit est le jour et le jour est la nuit. Mais la nuit haït le jour et le jour haït la nuit.

Il plongea dans une étrange perplexité. Si le jour est la nuit et que le jour haït la nuit, alors le jour se haït. Le jour voudrait peut être être la nuit et la nuit voudrait peut être être le jour. Alors Windsor se trouverait donc face au jour? Un sourire se dessina sur ses lèvres claires. La nature est étrange. L'espace est étrange. Le monde est étrange. Il en arrivait à cette étrange conclusion quand ses oreilles perçurent un bruit. Un galop. Il apperçut alors un corp d'équidé galopant devant lui. Son sourire s'agrandit. Agitant ses crins à la lueur de l'astre blanc, il se cabra avant de s'élancer sur les traces du cheval. Après tout, on peut très bien être méchant et s'amuser non? Allongeant ses foulées, il parvint à rattraper l'inconnu qui était en fait une inconnue. Il allait jouer au méchant ou au gentil? On verrait. Mais en attendant, il détailla la jument. De taille modeste, elle était moucheté sur sa croupe. Ses membres solides semblaient pouvoir la transporter sur des kilomètres sans de fatiguer. Ses sabots frappaient le sol en cadence et ses crins volaient, emportés par la vitesse.


- Bonsoir,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness Gold
Fan incontestée de Muse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 20
Nom : Gitane - Darkness Gold - Poison
Clan : Etoiles - Ombre - Solitaire
Date d'inscription : 01/04/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
60/200  (60/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]   Ven 21 Oct - 10:26

[ Ecoute ça en lisant :

Sinon je crains que tu ne comprenne pas le RP XD]

La nuit sans rêve est si belle, si inquiétante, si effrayante... Cet Automne, aux crissements de feuilles, au couleurs pastels, a la nuit si longue et belle, aux terribles colères des éléments quand ils se déchaînent en temps d'orage... La nuit de plus en plus longue, mangeant le jour, le soleil et ses rayons, régnant sur le monde avec tant de fierté... Ces petites étoiles formant des mots, des phrases, que les âmes tristes pensent. Ils les dictent aux étoiles, et dès que ces mots solitaires scintillent dans la nuit obscure, un sourire éphémère vient se dessiner sur les fines lèvres de ces âmes en peine. La lune, elle, les guide lentement, haut perchée sur son trône d'argent, tantôt cachée par des nuages d'ébène, tantôt découverte et luisant jusqu'au bout de la nuit... Et le jour, que lui arrive t'il dans ce manège infernal ? Il se cache, terrifié par la nuit qui le dévore morceau par morceau... Mais sa lumière persiste encore, perçant la nuit au moment venu, et s'installant, la peur au ventre. Le monde est bien fait, car si la nuit mange le jour aux temps froids, quand les temps chauds s'installent, c'est le jour qui mange la nuit, et c'est la nuit qui a peur en s'installant. L'aube cache la nuit, le coucher du soleil annonce le début du règne obscur. La pluie gâche le soleil, le soleil gâche la pluie, la nature est faite ainsi. Que peut t'on bien y faire ? La nuit se pli au règles du jour, le jour se pli au règles de la nuit, chacun se respectant tout en se craignant en même temps. En cette seconde, c'est la nuit qui règne, faisant sortir ses fantômes et ses démons, dansant jusqu'à ce que le soleil pointe le bout de son nez, entraînant tout ce qui les croisent dans leurs danse... Ombres furtives, possédant les âmes et les hypnotisant, ses démons ne peuvent s'empêcher de danser, de faire halluciner le monde en leurs montrant leurs confrères fantômes. Mais personnes ne croit ces pauvres lumières, personne ne leur fait confiance... Et ce sont eux, au final, qui dansent en compagnie des âmes perdues dans leurs lumières.

Cette lumière, au bout du couloir sombre, es-ce un fantôme de la nuit ? Un démon de Minuit ? Qu'importe ! Se dirigeant vers elle, elle s'approche, et danse avec elle, accompagnée par cette musique enivrante, musique de la nuit, musique de ses étoiles bougeant sans cesse, musique des ordres de la reine Lune... Danse qui mène à l'insomnie, qui ne peut que retirer le sommeil... Et quand la voix d'un étalon brise cette fine illusion, elle continue de danser, tout en observant la silhouette de l'étalon.

-Bonsoir...

S'ébrouant silencieusement, elle sourit à l'ombre courant droit devant elle, continuant ensemble leurs danse interminable. Ce sourire, elle l'accorda aussi a l'étalon. Un étalon typé arabe d'une couleur alezane. Lentement, elle continue de galoper, pirouettant sans cesse, faisant voleter ses crins. En un coup de tête, elle l'invita à rejoindre leur danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-stylo.jimdo.com/
Windsor Love
    Poulain

Poulain
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/10/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
0/0  (0/0)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]   Dim 11 Déc - 14:18

Il galope à coté d'elle, lui rend son sourire,... La nuit les enveloppe, les protège. Il ne la quitte plus des yeu, il danse avec elle. Il regarde la jument.
Sûrement Appaloosa...
Sa lignée Arabe lui permet de couvrir d'énorme distances sans se fatiquer. Il ralentit ses foulées, laissant la jument prendre de l'avance. Puis il accélère, puisant dans ses réserves de vitesse et dépassa la jument en trombe. Il ne s'arrête pas, il continu droit devant lui, il ne ralenti pas d'un poil. Il cherche même à dépasser sa limite de vitesse. Bien qu'il ne l'est pas encore atteinte, il sait qu'il pourra plus accélérer dans quelques minutes. Il oriente ses oreilles vers la jument. Il ne veut pas qu'elle le rejoigne. Il s'éfforce de ne pas regarder en arrière. Ses crins lui giflent violament son encolure et sa croupe.

Je ne veut plus m'évader! Je ne m'évaderai plus!

Son étrange attitude doit intriguer la jument. Il ne l'a pas entendu s'arrêter. Il a le malheur de tourner sa tête,...et aperçoit la jument, à quelques foulées de lui. Vaincu, il s'arrête. Il repasse au trot, puis au pas. Il finit pas s'arrêter près d'un petit rocher ou il pose son antérieur. Il soupire. C'est tout le temps la même chose. Il s'est encore fait avoir.
Faut sérieusement que je créé un truc pour pas se faire envouter par la première venue!
Il n'y est pour rien la dedant. C'est un réflexe pour lui.
Ou alors faut que j'apprene à résister sinon,...sinon c'est foutue pour elles!
Windsor lève sa tête vers la lune. Pourquoi il ressend tout le temps l'envie d'attaquer ou de faire souffrir les juments qu'il rencontre?
Calme... calme,...voooilaaaa... Se contenir et essayer de lui parler, après ça passe.


[Je suis super désoler pour mon retard et si tu n'as pas très bien compris le Rp, tu m'envoi un Mp. Encore désoler. =( ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si la nuit tombait éternellement ? [Privé Windsor Love]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit tombait sur les docks...
» "La neige tombe, tombe et la neige tombait..." ♪ Privé Syriel.
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Solitude, amie de mes nuit, et tombe, tombe la pluie... [Privé]
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille-
Sauter vers: