Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et le temps déroula ses doigts de papier | Dream Catcher

Aller en bas 
AuteurMessage
Blasphème
    Guerrier

Guerrier
avatar

Nombre de messages : 267
Nom : Nala - Blapshème, Tara et Miracle
Clan : Ombre - Solitaire - Soleil
Date d'inscription : 22/01/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
46/200  (46/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Et le temps déroula ses doigts de papier | Dream Catcher   Sam 29 Oct - 14:59

Et le temps déroula ses longs doigts de papier, d'un papier si brûlant que cendres il devint, dans le vent emporté comme le cri des lucioles.


    Il faisait bon. Une température plutôt moyenne, agréable en cette fin de nuit. Oublié le lourd et brûlant temps de l'été. Désormais, la fraîcheur des soirée était plaisante et douce. Miracle allait d'un pas mesuré le long de la crique. Le vent salé venant de la mer faisait flotter autour de lui sa longue et souple crinière de neige. Il semblait avoir déployé une paire d'aile, comme pour s'envoler, luciole solitaire sur ce sable oubliée. Calme et silencieux, le guerrier du Soleil réfléchissait à diverses choses, laissant son corps avancer tranquillement tandis que son esprit s'emballait doucement.

    Un bruit. Il dressa les oreilles et s'arrêta. Releva la tête et gonfla les naseaux. Il avait conscience que son ouïe étit considérablement affaiblie par cette proximité à la mer. Soit. Les odeurs étaient elles-aussi masquées par les embruns. Il devrait donc jouer de ses yeux sombres pour détermienr si un autre cheval se trouvait bien ici. Il s'éloigna de l'eau et le grondement s'éloigna lui-aussi. Une oreilleen arrière comme sil saluait un vieil ami, Miracle remonta de son pas souple la petite plage de sable fin.

    La lumière commençait à se répandre sur la crique, bien que les dernières étoiles ne semblent pas décidées à quitter le firmament.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dream Catcher
    Grand guerrier

Grand guerrier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 20
Nom : Cirius! ^^ (moi c'est Nina!)
Clan : Soleil (Cirius) Crépuscule (D.C)
Date d'inscription : 02/07/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
24/200  (24/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Et le temps déroula ses doigts de papier | Dream Catcher   Dim 30 Oct - 7:55

Les douces étoiles brillaient dans ce ciel d'automne. De douces étoiles, fines, petites et brillantes, de belles étoiles qui parsemaient ce ciel doux et sombre, tel une nappe éteincellante qui recouvrait le monde.

Quelque part, là où l'eau salée caressait le sable blanc et fin, sous le ciel nocturne d'un bleu marine, des pas. Des pas meusurés, un galop. Un galop doux, des bruits de pas légers et feutrés. Des empreintes dans ce sable blanc. Un galop meusuré, lent, une allure robotique.

Une larme. Une larme blanche, salée, se confondant parfaitement avec l'eau claire dan laquelle elle tomba, dans un clapotit silencieux, prêsque inaudible.

Elle pleurait. Oui, elle pleurait cette jolie jument pie, galopant sur le sable tiède, en cette si belle nuit. Oh, oui, elle était jolie. Trop, même. Elle pleurait, ses larmes douces s'écoulant le long de son chanfrein. C'était les yeux fermés qu'elle galopait, dans un rythme lent, saccadé.

Un étalon, blanc comme la neige, marchait lentement sur la crique. La belle jument sentit un pincement au coeur. Elle allait se présenter. Ca ne se faisait pas de tourner brusquement les dos à quelqu'un, surtout lorsque celui-ci avait désormais la tête tournée vers vous. Ensuite, deux solutions. Soit l'inconnu allait l'envoyer balader, soit, se rendant compte de son piteux état, allait essayer de profiter d'elle. Elle n'allait pas se laisser faire, bien sûr. Elle allait partir au grand galop, quelque part, n'importe où sur ces terres. Mais cela aurait encore été un échec. Un de plus.

Elle s'approcha donc un peu de lui, puis s'arrêta et le regarda se ses grands yeux noisettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montages-chevaux.skyrock.com/
 
Et le temps déroula ses doigts de papier | Dream Catcher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et le temps déroula ses doigts de papier | Dream Catcher
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Les doigts de fées
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille-
Sauter vers: