Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LIBRE - Surprends-moi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8121
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: LIBRE - Surprends-moi.   Ven 12 Juil - 10:32

A quoi joues-tu avec moi? A quoi jouais-tu quand tu m'as pris mon fils aîné, celui qui portait ma robe, si sensible et si silencieux, plus encore que moi? A quoi jouais-tu quand tu as décidé que mon fils dernier-né devait partir? Lui, si mignon dans cette robe noire qui, je dois bien l'avouer, me mettait souvent mal à l'aise tant ce petit ressemblait à son oncle, à mon frère. Au traître, au tueur. Si Cristal Noir avait continué sa vie sur mes terres, quel camp aurait-il choisi, de quel côté l'aurais-tu poussé? Te serais-tu amusé à le jeter dans les bras de mon frère cadet, de mon pire ennemi?

Ca t'amuse, peut-être?


Sun Star secoua la tête, blessé par la soudaine lumière qui lui brûlait la rétine tandis qu'il sortait d'entre les fourrés de la forêt. Sous ses sabots, le sol changeait et l'humus cédait la place au sable rouge, qu'on prétendait rougi de sang, de l'aire de combat, cette cuvette de sable, cette arène naturelle. L'étalon doré inspirait à petits coups l'air brûlant de ce milieu de journée, tandis que son regard paisible et presque éteint parcourait le sol qu'il avait foulé dans sa jeunesse, tandis qu'il entraînait le jeune Thunder. Il n'était plus, Thunder. Mort ou disparu, comme tant d'autres et comme ses fils.

Le calme régnait, le silence chaud et lourd des journées où le soleil brille trop ardemment. Les oiseaux dormaient ou somnolaient et même Kimba, écrasé de chaleur, avait délaissé son vieil ami pour haleter à l'ombre d'un rocher. Les arbres bruissaient dans un vent presque inexistant, les arbres roses où Sun Star avait si souvent gambadé au côté de sa compagne.


Elle n'est plus là non plus. Ses yeux noisette, sa robe mouchetée, son odeur suave qui me réconfortaient se sont délités dans le vent d'été, sans que j'y prenne garde. Elle s'est envolée dans l'air frais de mes terres, envolée dans l'été brûlant et moi, trop distrait, trop absorbé, je l'ai oubliée tandis que l'herbe absorbait son souvenir. Elle me manque, aujourd'hui, elle me manque cruellement. Notre couple me manque. Je suis seul quand je ne quête qu'un peu de tendresse, qu'une compagne, que de la compagnie. Un vieux chef solitaire...

Il soupira en foulant le sable, doux sous ses pieds, et en baissant la tête pour le flairer d'un geste rapide. C'était un de ces jours où le chef du Soleil n'avait plus goût à rien, un de ces jours où la fatigue pesait lourdement sur son échine et où il se rappelait, soudain, que sa prime jeunesse était derrière lui et qu'il ne serait plus l'étalon vif et fougueux qu'il avait été autrefois.

Fougueux, il le demeurait, et il n'y avait qu'à voir Black, son frère, reverdir comme une jeune pousse aux côtés de sa nouvelle compagne. Leur vie n'était pas achevée, loin de là! Mais Sun Star était, paradoxalement, infiniment plus seul que Black le solitaire, en cette chaude après-midi...du moins, il se sentait infiniment plus seul que tous les chevaux du monde.
Il y en avait bien eu, des juments pour rivaliser avec le fantôme perdu de la jolie Stella. Des yeux de biche ou des croupes affolantes, des esprits vifs surtout, mais elles avaient toutes, semblait-il, cédé aux charmes d'un étalon plus jeune. Ou plus sulfureux. Sun Star montra les dents une seconde, grinçant de colère. 

Son clan continuait à le combler, mais ces derniers temps, la lassitude le prenait, la fatigue le tenaillait et l'agacement le saisissait parfois. Il avait besoin d'air, un air que la chaleur de juillet ne pouvait lui apporter. Il avait besoin d'une présence que les membres de son clan n'auraient pas su lui donner, d'une oreille que Balbas ou Stella avaient été pour lui. Il avait besoin de chaleur, mais pas de celle du soleil, et de compagnie, mais pas celle d'un subordonné. Il avait besoin de tendresse, mais pas celle qu'on offre à un vieux chef adulé. Il avait besoin de nouveauté, pour vaincre l'ennui.

Surprends moi.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Lusitania
Disciple de la Clinche.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 906
Age : 22
Nom : Camille.
Clan : Soleil/Ombre/Solo'/Glace
Date d'inscription : 22/01/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
87/200  (87/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: LIBRE - Surprends-moi.   Ven 12 Juil - 14:45

Je prends (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8121
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: LIBRE - Surprends-moi.   Ven 12 Juil - 15:18

(avec plaisir^^)

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Lusitania
Disciple de la Clinche.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 906
Age : 22
Nom : Camille.
Clan : Soleil/Ombre/Solo'/Glace
Date d'inscription : 22/01/2011

Fiche Personnages
Points d'expérience:
87/200  (87/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: LIBRE - Surprends-moi.   Sam 13 Juil - 2:31




Surprends-moi.

« Celui qui ne peut plus éprouver ni étonnement ni surprise est pour ainsi dire mort : ses yeux sont éteints. » ҩ Albert Einstein
Guerrière d'un autre temps qu'elle était. D'une autre contrée, d'une autre culture. Farouche. Ses grands yeux sombres découvraient encore de nombreux paysages. Le temps changeait les endroits. Et si par cette journée caniculaire elle avait foulé les terres du Soleil, il n'y avait aucune prédiction à cela. Bewitched Princess s'était contentée de suivre les déambulations de ses pas. Serait-elle arrivée en terres de l'Ombre qu'elle n'aurait pas été surprise. Elle savait le dédale des terres de sa nouvelle patrie particulièrement complexe. Chaque terre s'ouvrait à d'autre, toutes ces autres s'ouvraient sur un lieu unique et étrange. Cette diversité, elle ne la comprenait pas encore bien. Elle s'efforçait de s'y faire. Elle avait promis de trouver céans le repos et le calme, la protection et le bonheur, la joie et d'être comblée. Farrow le lui avait fait promettre et elle le lui avait juré juste avant son dernier souffle.

Ses pas l'emmenaient danser à travers les terres de l'Astre brûlant. Et sous l'effet du soleil, son regard se retrouvait légèrement plissé. Ses derniers temps, elle s'était surtout trouvée à l'abri des frondaisons. Aujourd'hui, elle avait décidé de sortir. L'accablante chaleur lui allait à merveilles. Elle lui rappelait la chaleur des lieux de sa paix avec son guerrier sombre, avant que l'être humain ne  vienne briser leur doux rêve. Alors elle se sentait bien, en paix aussi, d'une certaine façon. Solitaire qu'elle était, elle ne craignait guère les Grands Chefs. Elle les savait indulgents et prêts à lui laisser la vie si elle courbait l'échine et quittait leurs territoires sans se faire prier. Cette certitude la poussait à visiter. Car de ce que son amant lui avait appris sur ces terres, elle avait beau être une combattante aguerrie, jamais elle n'aurait été de taille contre Black, sur les terres de l'Ombre, ou contre Stelmaria, sur les territoires de Glace. Liberty ne lui aurait pas causé de problème et Sun Star n'était pas de ces étalons qui combattent une jument sans la plus sérieuse des raisons. Quant au Crépuscule... La politique était fort changeante, pour le moins. Qui était le chef légitime, que pensait-il... Nombre de questions tout du moins.

Plus que vers le Soleil, les pas de l'élégante grise la menèrent droit vers une cuvette au sol rougi, sous les rayons de l'Astre de Jour. La jument ne prit guère peur de la couleur sanglante qui l'entourait. Elle savait que le liquide poisseux restait où il se déposait une très longue période tout du moins. Et après avoir connu le sol noir, dur, parfois gluant et assurément nauséabond des Hommes, plus rien ne la surprenait lorsqu'il s'agissait de roche. Une autre chose, d'un autre genre, attira son attention. La jument leva la tête et huma l'air, pour capter les effluves d'un grand mâle, face à elle. Si elle suivait son instinct, il était d'ici, assurément. Sa robe d'or jouait sous les rayons incandescents. Alors, la jument jusque là arrêtée pour l'observer, recommença à bouger, comme un pantin. Tout d'abord, elle leva son profil arabe et hennit, annonçant sa présence. Son timbre était celui d'une guerrière brisée et fragile qu'elle était désormais. Une jument dont le malheur avait transpiré de chaque pore de son corps délicat jusqu'à peu de temps. Elle avait pansé ses blessures seule. Éreintée qu'elle était, elle était restée incomplète et par de nombreux aspects fragiles.

Ayant toujours été d'un naturel fin, elle avait, ces derniers temps, décollé. Elle avait fondu musculairement puisque plus rien n'avait de goût et qu'elle ne se servait plus de son corps athlétique. Son poids avait chuté. Malgré tout, elle gardait pour elle l'élégance de sa lignée, de la délicatesse, de la noblesse dans un port fier et affirmé. Elle était affolante lorsqu'elle donnait de l'amplitude à ses mouvements, l'argent de son corps jouant de milles et uns reflets sous le l'étoile solaire. Sa longue crinière habillait sa fine encolure en un amas gris désordonné mais à l'air tout à fait recevable. Ses longs membres étaient dessinés pour la voir danser. D'ailleurs, chaque pas qu'elle faisait vers son congénère était une danse légère, un mouvement souple et aérien, divinement féminin. Les courbes encore gracieuses de son corps ondulaient à chacun de ses mouvements. Finalement, respectant le silence des lieux, elle s'arrêta de nouveau face à l'étalon, plus proche, cette fois-ci. Ses oreilles pivotèrent sur sa tête, restant pointées, pourtant, de manière à ne montrer aucun vice. Si elle n'était pas muette, elle n'avait en aucun cas idée de lancer la conversation. Elle ne connaissait que peu les usages d'ici et, la majeure partie de sa vie, avait vécue en solitaire, ou peu s'en faut. Alors, chaque chose de l'usage ne lui était pas naturelle. Au moins ne se montrait-elle ni agressive ni froide. C'était au moins un bon début pour la guerrière froide qu'elle savait être.

Bewitched Princess ҩ Sun Star

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8121
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: LIBRE - Surprends-moi.   Sam 13 Juil - 9:09

[très jolie mise en page]

Une présence surprit soudain Sun Star. La certitude qu'il n'était pas seul le fit pivoter, aux aguets comme il l'était toujours, oreilles dressées et tête haute. Au moins n'avait-il rien perdu de sa vivacité et, cela il le savait, de sa vigueur au combat...au moins, songeait-il avec un fond d'ironie, au moins me restera-t-il quelque chose en compensation de ce que j'ai pu perdre. Né sur ces terres qu'il foulait toujours, et dont il commandait une partie, l'étalon doré avait appris les bruits de la forêt ou les bruissements de la plaine en même temps que la voix de sa mère, et par elle, par sa prudence et sa longue expérience de la vie sauvage autant que par instinct, il avait compris comment différencier le froufrou des fourrés que le vent fait frotter du long frôlement d'un prédateur se coulant entre les branches. Ces terres étaient les siennes, ou peut-être était-il leur propriété et pour les avoir côtoyées si longtemps, il les connaissait. C'était cette vieille expérience des choses, cette entente qu'il peut y avoir entre deux amis de longue date, quand on n'a plus besoin de s'annoncer ou de prendre la moindre précaution oratoire, quand on peut, d'un seul regard, savoir si tout va bien ou si l'heure est grave, quand un pas, une odeur, un son de voix infimes nous permettent de reconnaître celui qui s'approche. Il les connaissait comme il avait connu Stella, et comme il avait pu sentir le moindre trouble traversant l'esprit de sa compagne, il percevait les vibrations de l'air, le silence ou le chant soudain des oiseaux, le mouvement des branches, tout ce qui indique que quelqu'un d'autre es présent en ces lieux.
Et quelqu'un d'autre était présent en ces lieux.
Il n'avait pas encore fait volte-face pour chercher l'intrus, ou l'inconnu, qu'une voix mélodieuse atteignait ses oreilles et Sun Star, aussitôt, pointa dans la direction du son ses propres extrémités. L'étalon doré n'avait su reconnaître ce timbre de voix, qui n'était ni celui de Lusitania, ni celui de Renji, ni celui d'un autre de ses proches, mais quelque chose dans les inflexions, dans la tonalité aiguë et délicate de cet appel lui faisait penser à une jument. Une jument inconnue. 
Un mouvement entre les arbres et les fourrés attira son attention tandis qu'il se campait sur ses jambes et levait à son tour la tête, élargissant ses naseaux pour faire vibrer l'air dans sa gorge, en un hennissement plus grave, un peu plus rauque mais néanmoins doux. Ce n'était pas le cri vibrant d'un étalon qui annonce fièrement sa présence, pas davantage qu'un cri de défi ou le salut haut et clair qu'on adresse à un vieil ami, mais c'était un son engageant, un brin autoritaire, au timbre certes viril mais néanmoins accueillant. Il était le maître de ces terres, il était chez lui, mais il l'invitait à s'approcher.

Une jolie petite nymphe s'avançait vers lui, aussi argentée qu'il était doré, comme recouverte de ce métal précieux et scintillant. Sa robe était lisse, soyeuse, comme l'était celle de bien des juments en été: un régal à caresser...Sun Star faillit sourire en son for intérieur devant le tour que prenaient ses pensées. Tu ressembles à un vieil adolescent qu'un rien de jument affole. Toujours sensible, toujours alerte et depuis toujours un grand timide, l'étalon doré n'avait jamais rien eu d'un play-boy et n'étaient demeurées ses conquêtes que celles qui avaient su composer avec sa grande sensibilité et son tempérament très secret. Mais, timide ou non, il demeurait aussi mâle et parfaitement enclin à détailler sans affectation une jolie musculature, des courbes fines que jamais un étalon n'aurait, une robe brillante qui paraissait encore plus soyeuse au regard qu'au toucher ou un regard liquide et ombré de longs cils. Une jolie petite nymphe, assurément, mais qu'il aurait mieux valu ne pas prendre pour une pouliche inexpérimentée, car sa démarche, sans avoir la souplesse féline de celle de Lusitania ou d'une guerrière comme Odyssée, portait la marque de celles qui ont goûté les plaisirs d'un corps athlétique et de mouvements parfaitement millimétrés. Elle n'avait que peu de muscles, certes, mais son pas était pas de danse.
Etrange comme son allure semblait ambivalente. Entre force et fragilité...Sun Star avait toujours été impressionné de la tendresse que les juments parvenaient à mêler à une puissance à nulle autre pareille, comme si celle qui se faisait chatte pouvait d'un seul mouvement redevenir lionne. Selon l'étalon doré, aucun mâle, même le plus tendre de tous, n'avait jamais réussi à atteindre une telle perfection, un tel équilibre entre la douceur et la férocité, entre la fragilité et une solidité de roc. Et on me demanderait encore pourquoi je les admire?
Petite nymphe, peut-être pas si jeune d'ailleurs, elle avait le regard de ceux qui ont vécu. Le regard, non pas hanté ou triste, mais simplement plein, changeant et vivant, de ceux qui ont vu du pays et vu d'autres horizons. Elle n'était sûrement pas une pouliche, bien qu'elle parût en avoir la stature, et son port de tête, sa façon de se mouvoir, tout soulignait une certaine noblesse. Sun Star se tenait droit, immobile, comme toujours un peu emprunté quand il s'agissait de faire connaissance, et préférait attendre que l'inconnue prît la parole.
Ce qu'elle ne fit pas. Alors il ne dit rien, tout d'abord perplexe et puis mal à l'aise, n'aimant pas vraiment débuter les conversations, et se contenta de pointer ses oreilles vers elle avec une curiosité polie. Bonjour, gente dame. Il osa, parce que le silence érigeait un mur, une vitre entre lui et elle, le protégeant ainsi d'une trop grande proximité, il osa soutenir son regard et ses yeux d'un brun sombre croisèrent ceux de l'inconnue. Avec calme. Ce n'était pas le regard d'un séducteur, ce n'était pas le regard autoritaire d'un chef, ce n'était que l'oeillade curieuse de celui qui aimerait en savoir plus mais qui n'ose pas. Ses prunelles se rivèrent à celles de l'inconnue pour quelques secondes, avant de s'enfuir vers la gauche tandis qu'il se décidait à prendre la parole. Parler à quelqu'un en le regardant dans les yeux impliquait une proximité émotionnelle qui, souvent, le gênait.

"Bonjour, dame. Nous ne nous connaissons pas, n'est ce pas?"

C'était emprunté, c'était un peu guindé même pour la politesse rigide des chevaux du Sud, mais c'était une façon encore de dissiper la gêne que de se cacher derrière des formules de politesse et de beaux mots. Parce qu'il avait eu peur de parler, Sun Star avait vite appris à aimer les mots, les tournures élégantes ou surannées qui permettent de maintenir, si nécessaire, une certaine distance. Et c'était un signe de proximité que de le voir oublier ces artifices et ces formules de politesse.
Il s'inclina légèrement, encolure arquée, nez vers le poitrail et légère flexion de ses genoux couleur de chocolat caramélisé.

"Je m'appelle Sun Star, je suis l'un des chefs du Clan du Soleil. A qui ai-je l'honneur?"

Puisqu'il avait repris le silence, il pouvait à nouveau la regarder dans les yeux.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIBRE - Surprends-moi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LIBRE - Surprends-moi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Corbeille :: RP :: Clan du Soleil-
Sauter vers: