Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Breathe me. X PV Shiki.

Aller en bas 
AuteurMessage
Calypso
    Poulain

Poulain
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/06/2014

Fiche Personnages
Points d'expérience:
0/0  (0/0)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Breathe me. X PV Shiki.    Jeu 3 Juil - 14:42


La jolie jument était levée depuis quelques heures déjà. Elle s'était réveillée toute seule, dans un désert gelé. Sans attendre, elle s'était levée et était partit en vadrouille. Et maintenant, elle se retrouvait dans la Toundra. Cet endroit blanc et glacial. Dans ce désert. Seule. Le vent soufflait horriblement fort et malgré cela, la petite jument continuait d'avancer. Elle avait les pattes gelés et couverte de cicatrice nouvelle, mais elle avançait. Elle avançait tant bien que mal. Elle avait décidée de passer sa journée à marcher. Pourquoi ? Pour penser. Elle aimait cela, marcher et penser en même temps. C'était ce qu'elle faisait quotidiennement. Elle n'était jamais au même endroit, jamais avec son Clan. Son Clan ne bougeait pas assez pour elle. Et puis, elle ne se voyait pas en vie de solitaire. Malgré qu'elle soit quand même peu accompagner, elle aimait à se dire qu'elle avait un chez-soi, qu'elle n'était pas toute seule dans ce monde cruel.

Calypso en était à sa troisième chute. Le terrain avait beau être plat et sans danger, ses jambes la faisait atrocement souffrir. Il fallait dire qu'hier, la pauvre n'y était pas aller de main morte. La souffrance était telle qu'elle c'était laisser choir au beau milieu des Chaines. Le sang coulant le long de ses jambes. Cela l'avait soulagée quelques minutes, puis le malheur d'avoir perdue sa mère et son père était revenue. Malgré elle, elle avait pleurée. Pleurée pendant des heures et des heures, marchant encore et toujours. Et c'était là qu'elle s'était endormie dans le désert. La jument se sentait horriblement seule. Elle ne savait pas si la nuit était tombée ou si le soleil était encore debout. Avec tout le vent, avec tout ces nuages gris... Jamais elle n'aurait su dire si la Lune était là ou pas. Pourtant, elle releva la tête et se prit son toupet dans la figure. Des crins étant rentrer dans son oeil gauche, elle baissa vivement la tête et s'ébroua. Mauvaise journée. Comme toute les autres.

Alors qu'elle s'était arrêtée pour laisser son oeil pleurer tranquillement, elle vit au loin une ombre, pas plus grande qu'elle. Elle releva doucement les oreilles. Qui était-ce ? Encore quelqu'un qui allait la martyriser ? Elle baissa les oreilles et ferma les yeux. Non... Elle en avait assez de souffrir, d'être un putain de souffre-douleur. Elle ouvrit ses yeux dénudés de pupille et malvoyant et avança doucement, espérant que l'ombre ne l'ai pas vu. La tête basse, elle regardait la neige et les traces de pas qu'elle laissait. Puis après quelques minutes, elle leva les yeux doucement, comme si elle avait peur que l'ombre soit devant elle. Mais non. Rien. Que de la neige. Soupirante, elle leva l'encolure et la tête et observa autours d'elle. Ou était-il passée ? L'ombre ne pouvait pas être partit comme-ça.

Un rêve. Cela avait du être un rêve. Elle regarda droit devant elle et s'arrêta. Elle s'arrêta de respirer quelques instants, attentive à chacun des bruits qui l'entourais. Elle entendait un souffle. Pas le souffle du vent. Un autre souffle. Plus lent et plus humain. Elle se retourna et plissa les yeux. L'Ombre était là. Quelques parts. Elle baissa les oreilles et elle murmura d'une voix douce et inquiète :

« Ne me faite pas de mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8124
Age : 24
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Breathe me. X PV Shiki.    Sam 5 Juil - 10:37

[pour situer, ce RP prend place juste après celui de Stelmaria et donc Shiki vient de devenir Thar du Clan de Glace de plein droit ; si ton perso s'est tenu éloigné du Clan, il est possible qu'il ne le sache pas, ou alors il est déjà au courant que l'héritier est devenu Thar, à toi de décider^^
Juste pour que tu ne sois pas paumée dans mon texte !

Sinon, tu viens de faire un RP de 39 lignes donc pense à poster dans le sujet des Points d'Expérience quand on aura fini le RP, je t'ajouterai tes premiers points Very Happy]


La toundra était enneigée en cet été qui, déjà, touchait à sa fin. Bientôt, les lichens et les herbes rases de cette plaine disparaîtraient sous une couche de neige, enfouies dans un voile blanc et voilées par l'avancée de la nuit polaire à nulle autre semblable. Eté et hiver, le rythme de la plaine gelée était binaire. Jour et nuit. Neige et herbe. Vie et mort.
L'été était bref et ce rythme annuel forgeait les modes de vie, les pensées et jusqu'aux actions de ceux qui couraient les plaines boréales. Sur la toundra, l'été était bref et la vie l'était tout autant, sans que cet état de fait n'en gênât un seul parmi ceux qui y étaient nés, qui avaient appris la vie des territoires du grand Nord avec le lait de leur mère et dont l'attachement à leur monde, leur Clan n'avait d'égal que celui à leur famille. Les chevaux du Clan de Glace étaient indépendants, libres, autonomes, souvent foncièrement solitaires mais les longs hivers, la neige, la rudesse de leur territoire les forgeaient et les ciselaient comme autant de joyaux ou d'armes, indomptés, indomptables, dangereux et surtout, viscéralement attachés à leurs terrains arctiques. Ils n'avaient que peu en commun avec les autres chevaux, sinon leur race, car leurs comportements mêmes étaient parfois à la limite du contre-nature.

Ainsi, l'alliance avec les Léopards géants, menés actuellement par Tharaman, avait-elle entraîné le courroux d'un des loups arctiques et l'irruption de la fameuse Malédiction dans la lignée des Thars du Clan de Glace. A cette alliance, fournissant aux chevaux et aux fauves une trêve aussi bienvenue que profitable, l'on devait les nombreux morts qui tapissaient le chemin des Maudits, leur robe rouge et leur folie patente, mais aussi la grandeur du Clan et sa puissance. Qui d'autre que Stelmaria, et ses alter-ego, auraient pu faire reculer les chevaux les plus ambitieux, les clans les plus belliqueux ?
Celui qui parcourait le terrain enneigé, sentant sous ses sabots le sol spongieux et point encore gelé, était de ce sang-là, de cette lignée. Shiki, l'héritier du rôle de Thar des Glaces...l'étalon, jeune encore, freina et secoua la tête en s'arrêtant, perdu qu'il était dans ses pensées. Non, il n'était plus héritier. Ses fils et ses filles le seraient, mais lui...lui était devenu Thar depuis un court laps de temps, un moment remontant à quelques jours à peine et auquel il ne voulait surtout pas penser sous peine que les larmes lui viennent aux yeux.
Les larmes ne montent pas aux yeux des Thars !
Shiki était immobile au milieu de la brume et du vent léger de la toundra, parcourant du regard ces terres qu'il avait l'habitude de couvrir de son galop rapide et au rythme desquelles battaient son coeur. Il était né ici, il savait déjà qu'il mourrait ici mais d'avoir vu tout ce qu'il avait vu et vécu cette dernière lune...nouveau grognement de l'étalon, qui laissa son regard courir vers l'horizon, lointain, et son liséré blanc fourni par la banquise proche.
Il se sentait seul, horriblement seul et en même temps, il n'avait jamais autant eu la sensation de faire partie d'un tout, d'une lignée, d'un petit monde dans le monde. A la fois perdu et rattaché solidement à ses racines, à la fois Thar et poulain...il avait envie de voir Black Hole. Besoin de parler à son maître.

Mais la silhouette que l'étalon gris aperçut n'était pas celle, massive, du Shikaku. C'était une créature plus gracile, probablement plus jeune pour autant qu'il pût en juger à cette distance. Curieux, le jeune étalon pointa vers l'avant ses oreilles ourlées d'un noir profond et ses yeux anthracite suivirent l'avancée laborieuse de l'inconnu, avant qu'il ne prenne le trot pour le rejoindre. Sa queue, aussi noire et luisante que les plumes d'un corbeau, flottait derrière lui comme une bannière et ses muscles agitaient sa peau de satin gris fumé et pommelé tandis que le jeune mâle contournait l'inconnu - l'inconnue, car c'était visiblement une femelle - pour la rejoindre.
Il allait s'annoncer par un petit hennissement quand la jeune jument fit volte-face et lui jeta le regard vif, acéré et troublé d'une proie, sans pourtant le voir vraiment, sembla-t-il. Il la reconnaissait maintenant, elle était de son Clan, petite chose à la bien étrange robe, mi-grise mi or, crins méchés et regard d'un bleu profond et inhabituel. Sans avoir réellement suivi l'histoire -les chevaux de la horde vivaient par petits groupes et il n'était pas proche de tous ses nouveaux sujets-, Shiki n'était pas sans savoir que sa venue au monde avait provoqué quelques remous dont il n'avait, cependant, pas saisi toute l'origine.

"Pourquoi te ferai-je du mal ?"

Sa voix à lui était chaude et grave, plus virile qu'il y a quelques mois - il achevait sa croissance et même son encolure avait forci -, mais pleine de curiosité et empreinte d'une douceur aussi prégnante que celle de la jeune femelle, manifestement à bout de forces. Simplement, autre chose y dansait, une inflexion qu'il n'était pas parvenu à dissimuler sur ses trois premiers mots, une lassitude mêlée d'amertume et d'un fond de chagrin.

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
 
Breathe me. X PV Shiki.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shiki RP, partenariat
» † Godwrath D. Alexander : Kami no Shiki †
» Shiki Ikeda {OK}
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» Walking moon does not catch stars [PV Shiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Clan de Glace :: Les Plaines Arctiques :: La Toundra-
Sauter vers: