Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
Bonjour à vous!
Bienvenue sur le forum "Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages", un JDR équin où vous pourrez incarner un ou plusieurs chevaux sauvages au sein de différents Clans, mais aussi des animaux de toute autre espèce, avec un maximum de 10 personnages par compte.

Si vous êtes inscrit, vous pouvez bien sûr vous connecter. Si vous ne l'êtes pas, n'hésitez pas à vous inscrire, nous serons heureux que vous nous rejoigniez!

En ce moment sur Wild Horses : le Grand Exil. Ferez-vous partie des intrépides voyageurs ?

Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fou qui comme Ulysse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8117
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Fou qui comme Ulysse...   Sam 2 Avr - 16:32

Le bien-nommé Col du Fou assurait, depuis des millénaires, le passage entre les terres de l'Ombre et celles de la Glace. Laissé à l'abandon pendant des siècles, il était de nouveau fréquenté depuis quelques années, depuis que l'amitié fracassante entre Black et la regrettée Stelmaria avait fait trembler toutes les terres du Sud, et ricaner les territoires boréaux.
Depuis ce temps, nombreux étaient les aventuriers qui avaient posé, pas prudent après geste circonspect, leurs sabots, leurs coussinets, leurs griffes sur le sol de glaces éternelles, grincé des dents à la morsure de la neige et essayé leur toute nouvelle hardiesse aux vents du Grand Nord. Hurlements lugubres ou murmure de mort, l'air de l'Arctique passait en sifflant entre ces deux murailles de pierre noire, ces deux pics si hauts, si verticaux que nulle neige n'y adhérait.
Les chevaux du Sud étaient gras, ronds et bien nourris. Leurs muscles globuleux jouaient sous un pelage de soie et leur mental les portait à la trahison et au confort personnel. Les chevaux du Nord, du haut du plus haut col de toutes les terres connues, arquaient l'encolure sous la tempête et secouait leur corps mince et nerveux, à peine assez protégé par l'épais poil d'hiver. Leur force n'était pas leur nombre, ni leurs mots : sur les terres de Glace, seuls les actes avaient force de preuve, et les liens du sang étaient aussi ceux du Clan, plus forts que tout.

Face à l'étranger, face au Sud où sa mère était née, Shiki redressait la tête avec orgueil en humant les effluves printaniers. D'un mouvement souple, nullement gêné par la glace glissante et lisse sur laquelle il était venu au monde, le jeune Thar se retourna vers son second, Tino, désormais pleinement développé et dans la fleur de l'âge.


"Tu comprends ? Nous avons oublié ce qui faisait notre force : le sang. Nous sommes frères parce que nous avons tous été élevés au sein du Clan, ou nés parmi eux, ou adoptés. Nous sommes frères et soeurs parce que cela a toujours été notre seule chance de survie dans la nuit interminable de l'hiver.

Et tu sais, Tino, l'épidémie m'a poussé à la réflexion...je pense, sincèrement, qu'il nous faut revenir à cette sagesse ancestrale, toute ancienne soit-elle. Resserrer les liens de la tribu en refermant cette porte d'entrée que nous avons tenue grande ouverte des années durant. Demander désormais, ou talent exceptionnel et utile, ou bien lien de parenté et d'adoption pour intégrer le Clan...qu'en penses-tu ?"

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Tino
    Yearling

Yearling
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 15
Nom : Tino / Dark-Side
Clan : Tino Glace / Dark-Side Ombre
Date d'inscription : 31/08/2014

Fiche Personnages
Points d'expérience:
13/200  (13/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Fou qui comme Ulysse...   Mar 5 Avr - 11:36

Tino suivait son chef dans la neige qui commençait à fondre sur le sommet du Col du Fou. Shiki avait insisté pour s’entretenir avec second, mais Tino était tout de même surpris que l’étalon à la robe sombre ait choisi une destination si difficile à atteindre pour discuter. Le second n’avait rien dit, surement ne voulait-il pas offusquer son chef mais surtout sa faim d’aventure, si peu rassasiée ces derniers temps, lui criait de partir grimper dans les montagnes qui scellaient l’amitié des terres du nord. Après tout, c’était l’un des lieux les plus importants pour tous équidés et félins qui vivaient dans les contrées froides et rudes du nord, il était normal que Shiki amène son nouveau second à la frontière avec ses alliés.

Le chemin d’accès était sinueux et très abrupt et seuls les quadrupèdes vivants dans les neiges pratiquement tous les jours savaient comment grimper sur ces façades sans risquer une chute mortelle. Là étaient bien la force et la solidité des clans du nord : seuls les alliés du Clan de la Glace étaient disposés à entrer sur un pareil territoire. Tino eut une certaine fierté de faire parti de ce clan. Les clans du sud étaient, à ses yeux, formés de chevaux hypocrites. Aucun clan ne connaissait mieux que son clan le terme de solidarité.

Devant ses yeux, Tino contemplait la splendeur de ses terres d’enfance qui semblaient se prolonger à l’infini. Puis il se tourne et planta son regard dans la même direction que Shiki. Là-bas s’entendaient le monde de ceux du sud, si différent du sien. Pourtant l’étalon savait bien que c’était au loin, derrière les étendues de champs et de forêts qu’il était né.
Quand Shiki eut posé sa question, Tino resta songeur. Il parcourut la lande des yeux comme s’il cherchait les mots les plus propres à donner une réponse argumentée à son Thar.

"Tu as raison. L’épidémie et le nombre d’exils m’ont beaucoup effrayé et m’ont fait réfléchir tout comme toi.  Si tu n’étais pas venu à moi aujourd’hui ce serait moi qui l’aurais fait même si remettre en question l’ouverture de nos frontières, elles qui étaient ouvertes depuis tant de temps, n’est pas une mince affaire. Mais il me paraît impératif de le faire, le clan, heureusement, n’a pas encore été touché par la maladie. Ainsi nous éviterions de tomber malade et de nous dissoudre comme les autres clans l’ont fait. Le Clan de la Glace est presque au complet et il faut que nous nous soutenions les uns les autres telle une famille car comme tu le dis, nous sommes tous frères et sœurs. 
 
Nous sommes le seul clan qui ait résisté à la maladie. Le Clan de l’Ombre n’est plus réellement notre allié, car Black les a quitté et il n’en reste que des troupeaux dissous et mal en point. Mais les  léopards géants n’ont pas trop souffert eux, je pense qu’il ne faut pas les oublier et leur laisser nos portes ouvertes mais si je ne pense pas que tu comptais les éloigner… Je me trompe ? 
Le jeune second réfléchit avant de reprendre en posant cette fois son regard sur son chef.

Je me pose tout de même cette question Shiki. Si les malades ont quitté leur ancien territoire pour venir ici et surement chercher de l’aide ils ne s’arrêteront pas à nos frontières fermées, et notre clan s’est déjà bien rapprocher les uns des autres depuis le début de la menace et le retour du printemps. Dis-moi, y a-t-il une autre raison qui te motive à fermer nos portes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune d'orage
    Guerrier

Guerrier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 271
Nom : Lune d'Orage
Clan : Ombre ; Solitaire
Date d'inscription : 11/05/2013

Fiche Personnages
Points d'expérience:
21/200  (21/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Fou qui comme Ulysse...   Mer 20 Avr - 22:13

[Désolée du délai >.<']


 Le vent glacé giflait les roches abruptes, obligeant les intrus à baisser la tête face à lui et à s'incliner pour pénétrer dans les terres de Glace. Les étrangers y étaient d'ailleurs peu nombreux, les chevaux du Sud préféraient l'herbe grasse à la bise et au sol aride.
Une petite jument grise y avançait pourtant péniblement. Elle avait trahi l'Ombre après s'être battue aux côtés de la Glace, avait rallié ceux qu'elle venait de combattre, et s'en était déjà éloigné. Les chevaux du Nord, si inflexibles sur la solidarité et si fiers du lien les unissant, ne pourraient jamais l'accepter ; elle n'y comptait d'ailleurs pas. Le Nord ne lui convenait pas ; le Sud lui pesait. Il lui avait fallu repartir, encore, sans se soucier des restes de l'épidémie ni des prédateurs, pour à nouveau ressentir le poids de la solitude. Elle n'avait pas la force des solitaires qui peuvent se suffire à eux-mêmes, pas le bon caractère pour vivre en groupe ; ne lui restait-il qu'à errer entre ces deux états ?
Elle trébucha -il lui manquait le pied sûr des chevaux nordiques- et repartit. Elle ne savait pas ce qui l'avait poussé à s'aventurer sur le Col du Fou ; probablement l'envie de découvrir et d'affronter ses limites. L'emprisonnement qu'elle ressentait dans le clan l'avait poussé à s'échapper en cherchant son contraire, et l'inhospitalité de ces terres était un parfait antonyme des chaleureuses terres du Sud.

Un bruit de discussion franchit le gémissement du vent. « Nous sommes frères et sœurs parce que cela a toujours été notre seule chance de survie dans la nuit interminable de l'hiver. »
Lune d'Orage s'arrêta un instant, hésitant à poursuivre, mais sa curiosité -son envie de toujours fuir ce qu'elle connaissait- la poussa à s'approcher. Peu importe après tout qu'elle soit vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.encre-nocturne.com/
Liberty
Fondatrice sadique et fière de l'être
Rédactrice du Journal
Fondatrice sadique et fière de l'êtreRédactrice du Journal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8117
Age : 23
Nom : Liberty, Black, Sun Star, Odyssée. Moi c'est Chamallow^^
Clan : Black chef de l'Ombre - Liberty fondatrice des Etoiles - Sun Star chef associé et fondateur du Soleil - Shiki et Odyssée solitaires
Date d'inscription : 02/12/2006

Fiche Personnages
Points d'expérience:
257/400  (257/400)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Fou qui comme Ulysse...   Dim 24 Avr - 17:15

Shiki laissait courir ses yeux sur les reliefs, noyés de brouillard, et les courbes de la montagne, les pics acérés et la glace d'un bleu parfait qui dissimulait, traîtresse, des crevasses de plusieurs pieds de profondeur. Un cheval trop confiant pouvait s'y briser les os, le cou ou, plus cruel, les membres, et agoniser là sans que nul ne soit capable de lui porter secours. Un Ombre, racontait-on, y avait été englouti, ses ailes brisées, cruel destin pour un chasseur.

Quand l'étalon gris avait annoncé leur destination à Tino, celui-ci avait obtempéré non sans marquer sa surprise. Shiki le reconnaissait volontiers, il était étrange pour un Thar de gravir le plus abrupt de tous les cols pour "simplement" discuter avec son second...mais pour le jeune cheval, il était des lieux plus importants que d'autres, dont la force, la beauté sauvage, la solennité prégnantes pouvaient inspirer les esprits et inciter à prendre de la hauteur, pas que physiquement...et le Col du Fou, le bien-nommé, était de ceux-là. Avec sa neige qui froissait et crissait sous leurs sabots, ses hautes parois de glace et de roche noire, ses souffles colériques et glacés, il était mystérieux, majestueux de par son danger même. L'ascension se méritait, et une fois là-haut...le regard plongeait, à l'avant, à l'arrière, vers les lentes descentes escarpées en direction des vallées. Le Sud verdoyant, les terres de l'Ombre, les rocs de l'ancien Crépuscule et loin au-delà, le vert étincelant de terres plus arables, plus riches...ou bien le blanc et les pastels de la toundra, des lichens qui entretenaient depuis des siècles leurs muscles secs.
Quel meilleur point de vue pour envisager les relations entre le Grand Nord et les Sudistes ?

L'allusion à Black fit frémir Shiki, mais le jeune étalon se contint et tenta de demeurer froid, concentré et objectif quant aux dires de son second, sans se laisser happer par une colère enfantine de poulain qui défend les siens. Et pourtant...comme il comprenait Black et son départ précipité ! Comme il avait hésité quand, alors que le Maître de l'Ombre perdait Stelmaria, lui perdait sa Moondance, sa danseuse, tellement plus fragile et forte que lui, sa beauté éclatante, son amour !
Comme il avait souhaité pouvoir partir, tout jeter par dessus bord et advienne que pourra, au grand trot sur des chemins inconnus...
Mais il était Thar. Thar par le sang, par le coeur, et ses frères et soeurs comptaient sur lui.
S'ébrouant pour chasser le chagrin lancinant qui dansait dans ses yeux, Shiki déclara :

"Tu as raison, il est impossible de nous séparer des léopards, et ce n'est pas souhaitable...nous sommes liés à eux par le sang, la magie et la Malédiction, dont je t'avais déjà brièvement entretenu. Un jour, il faudra que nous en parlions plus avant, Tino, car si je mourais sans descendant, la charge de Thar et le poids de cette magie pourraient te revenir...
Quant à la fermeture de nos frontières, en vérité..."

Il s'interrompit en voyant une silhouette fine se dessiner à travers la brume, une jolie petite jument qu'il connaissait pour l'avoir, croyait-il, entr'aperçue lors d'une terrible journée, d'une atroce bataille rangée.
Mais c'était avant. Dans le temps où Moondance riait et caracolait auprès de lui, où Stelmaria le rossait sans pitié à l'entraînement, où Black rayonnait du sourire de sa belle jument truitée - Sorrow Life, une belle de son Clan.
C'était dans la vie et dans le monde d'antan.
Il la salua d'un signe de tête et termina sa phrase à l'attention de Tino :

"...je crains que le Clan ne perde sa cohésion et son âme à se mêler aux chevaux du Sud...nous vivons selon des usages, des rites marqués, cruels ou étranges, parfois presque contre-natures.

Il est important et même vital pour le Clan que cette identité nous soit conservée, et ne se perde pas dans la désapprobation et les usages des chevaux du Sud...et avec elle la magie qui coule dans nos veines à tous depuis des millénaires.

Tous les membres de notre Clan sont des guerriers accomplis ou des chevaux rudes, soudés, opiniâtres. Ils survivraient à toutes les catastrophes, avec ou sans moi. Mais je suis aussi et surtout le garant de l'âme du clan et de sa magie, l'incarnation actuelle du vieux pacte avec les Léopards...que nos rites soient oubliés, leur signification enfouie dans la masse de vieilles coutumes, et le clan se délitera."

Sur cette pensée pessimiste, Shiki se retourna de nouveau vers leur visiteur et salua la guerrière, qu'il reconnaissait comme une solitaire, d'un signe de tête :

"Salut à toi ! Pourquoi gravir un col aussi abrupt ?"

_________________
ABSENCE (ou présence rare) du 19/07 au 16/08.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://universbychamaska.wordpress.com/
Tino
    Yearling

Yearling
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 15
Nom : Tino / Dark-Side
Clan : Tino Glace / Dark-Side Ombre
Date d'inscription : 31/08/2014

Fiche Personnages
Points d'expérience:
13/200  (13/200)
Boutique et cadeaux:
Particularités de vos persos:

MessageSujet: Re: Fou qui comme Ulysse...   Mer 27 Avr - 8:23

Le ciel était un dégradé de bleus magnifique. Aucun nuage n’avait l’audace de voiler un tel spectacle. Le soleil qui naissaient quelques jours plus tôt grimpait doucement dans le ciel et annonçait un printemps chaud sur les terres gelées nordiques. Les deux étalons étaient partis alors que tout le monde dormait encore et étaient finalement arrivé en haut du col en milieu de journée.
 
Tino balayait les montagnes des yeux et au-delà, les terres du Sud ayant un le regret de n’avoir jamais vu à quoi elles ressemblaient. L’étalon avait beau être plus fidèle à son clan plus que n’importe qui, il gardait toujours cette impression de connaître que la moitié du monde. Puis il ferma ses yeux et inspira profondément comme pour chasser toutes ses idées de sa tête. La réponse de Shiki brisa le silence qui s’était installé en lui. Tino l’écouta en silence ; Shiki était sérieux. L’étalon comprit alors qu’être le second apporterait des conversations comme celle-ci où il faudrait parler du pire sans ciller. Lorsque Shiki évoqua son éventuelle mort, Tino ne put retenir un frisson le long de son échine. Tout en s’ébrouant il chassa son angoisse bien décidé à montrer à son chef qu’il était prêt à affronter la malédiction et tout ce qui allait avec, s’il le fallait.
 
Quand Shiki eut fini son discours pesant, il se tourna changeant tout à fait d’expression. Derrière lui se tenait une petite jument grise. Tino fit volte fasse pour l’observer plus en détaille alors que Shiki alla à sa rencontre. Tino le suivit.
 
"Bonjour, il ne me semble pas que nous nous soyons déjà rencontré. Je suis Tino, le second de Shiki."
 

L’étalon baissa la tête en signe de salut et attendit que la jolie jument se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fou qui comme Ulysse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fou qui comme Ulysse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
» MYTHOLOGIE GRECO/ROMAINE
» Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages. :: Clan de Glace :: La Chaîne d'Ivoire :: Le Col du Fou-
Sauter vers: